Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

« Je n’ai pas voté pour ma mère » : Anne Hidalgo violemment humiliée par son fils

Publié par FJ le 26 Avr 2022 à 22:36
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Il avait prévenu. Invité ce mardi 26 avril 2022 au micro d’Appoline Matin sur RMC et BFM TV, Arthur Germain, le fils d’Anne Hidalgo a fait quelques confidences sur l’élection présidentielle. Il n’a pas hésité à dévoiler pour qui il avait voté, humiliant au passage de mère, maire de Paris.

anne hidalgo humilie fils

Arthur Germain pas fan de la politique de sa mère ?

Depuis quelques mois maintenant, Arthur Germain ne cesse de faire parler de lui. Le fils d’Anne Hidalgo n’a pas hésité à remonter la Seine à la nage l’été dernier pour dénoncer la pollution du fleuve. Il était venu sur le plateau de Jordan de Luxe le 7 avril dernier.

Le jeune nageur avait évidemment été questionné sur son choix pour la présidentielle 2022 qui approchait à grands pas. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que sa réponse avait vivement étonné : « Je fais de la politique parce que, pour moi, l’écologie c’est de la politique mais je n’ai pas envie de me prononcer sur les candidats. Sur cette élection, je ne me prononcerai pas sur qui je vais voter. En revanche, je suis ouvert à voter pour n’importe qui ou à ne pas voter d’ailleurs. C’est important, je trouve, d’avoir cette liberté-là. Dans mon message, je n’ai pas envie d’être bloqué par rapport à ma mère » , avait-il confié. 

Il confirme ne pas avoir voté pour Anne Hidalgo

Ce mardi 26 avril 2022, Arthur Germain était invité sur le plateau d’Apolline de Malherbe, Apolline Matin sur BFM TV et RMC. Évidemment, il a été questionné sur son choix à la présidentielle et le jeune garçon a confié qu’il avait bel et bien donné son vote à quelqu’un d’autre que sa mère.

« Je n’ai pas voté pour ma mère. J’ai voté pour Jean-Luc Mélenchon, pas par grosse conviction en réalité. Ce n’était pas parce que je trouvais que ce qu’il disait était génial. Mais son idée de faire une VIe République, ça pouvait être un moyen pour que les gens se posent des questions sur la globalité » .

Une déclaration qui risque de faire plaisir à la principale intéressée.

0