Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

L’ex-porte-parole de reconquête, Antoine Diers, a quitté l’équipe d’Éric Zemmour par SMS…

Publié par Céline le 24 Avr 2022 à 10:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’ex-porte-parole de Reconquête qui décrivait Sarah Knafo comme étant la personne à l’origine de tout, aurait-il manqué de courage ?

En effet, il aurait annoncé par SMS à la compagne du récent candidat à la présidentielle qu’il ne souhaitait plus faire partie de l’équipe Reconquête.

L'ex-porte-parole de reconquête, Antoine Diers, a quitté l'équipe d'Éric Zemmour par SMS…

CNews

L’ex-porte-parole de reconquête, Antoine Diers, a quitté l’équipe d’Éric Zemmour par SMS…

Un départ dans le camp Zemmour peu après le premier tour ! En effet, celui qui avait annoncé que le polémiste aurait décidé de porter plainte après une agression lors d’un meeting, Antoine Diers a décidé de quitter l’aventure, sans grande effusion…

Le 14 avril, Sarah Knafo, compagne et stratège d’Éric Zemmour, a adressé le message suivant sur une boucle Telegram : « Pour information, Antoine Diers m’a annoncé qu’il souhaitait quitter l’aventure. Aussi, je vous dis au revoir à sa place ! ».

Rapportée par nos confrères de Valeurs actuelles, l’anecdote a été confirmée à l’AFP par un proche du candidat. Venu de LR, Antoine Diers s’était fait connaître grâce à ses interventions régulières sur les chaînes d’info en continu… Mais aussi pour sa moustache guidon, très 19e siècle.

Il faisait partie de la garde rapprochée d’Éric Zemmour

Antoine Diers faisait partie de la garde rapprochée d’Eric Zemmour. Pendant les rassemblements, ou bien encore sur les plateaux télé, ce Nordiste à la mèche rebelle n’était jamais très loin du candidat à la présidentielle… « C’est lui qui m’a donné envie de m’engager. » Derrière ces propos et son look de monarque, se cachait le désormais célèbre Antoine Diers, porte-parole d’Eric Zemmour.

Celui-ci possédait d’ailleurs un cercle d’amitié plutôt conséquent. En effet, ils étaient plus de 75 000 issus initialement d’un groupe Facebook, qui a d’ailleurs depuis été transformé en un site Internet similaire à un site de campagne. Sur les plateaux TV, lors des meetings, ou bien encore dans les tribunes du Parc des Princes, il était un supporter fidèle de celui qu’il imaginait déjà au deuxième tour de la présidentielle 2022. Un nouveau coup dur pour Éric Zemmour ! 

Source : CNews
close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0