Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Atteint du covid-19, il passe 222 jours à l’hôpital et s’apprête à fêter Noël !

Publié par Claire JONNIER le 24 Déc 2020 à 6:35
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Si vous pensiez que le confinement était la pire épreuve de cette année, attendez de découvrir l’histoire d’Ali Sakallioglu, 57 ans. Durant la première vague, ce père de famille de 5 enfants est hospitalisé en urgence, lors de la première vague du covid-19. Finalement, il passera 222 jours à l’hôpital avant, de pouvoir fêter Noël en famille.

>> À lire aussi : Coronavirus : Un reconfinement dès le 26 décembre nécessaire pour endiguer le virus

Atteint du covid-19, il passe de 222 jours à l’hôpital

222 jours à l’hôpital ! C’est le bilan pour Ali Sakallioglu, 57 ans. Au début de l’année dernière, il contracte rapidement le covid-19 et sera hospitalisé en urgence. Rapidement, son état se dégrade à tel point qu’il est amené en réanimation. Le pronostic est très mauvais et d’ailleurs, les médecins sont obligés de contacter plusieurs fois la famille, pensant sa dernière heure arrivée.

« À trois reprises, ils ont téléphoné à ma fille et lui ont dit de faire descendre tout le monde parce que je n’allais pas y arriver. » Mais finalement, ce père de famille de 5 enfants s’accroche à la vie comme il peut et réussit toujours à remonter la pente. À tel point qu’aujourd’hui, il va même être capable de pouvoir fêter Noël en famille ! « Je n’avais aucune chance de survie, donc c’est comme un miracle de pouvoir célébrer Noël. »

atteint-du-covid-19-il-passe-de-222-jours-a-lhopital-sapprete-a-feter-noel

Un message d’espoir

Alors évidemment, après avoir passé 222 jours à l’hôpital à cause du covid-19, Ali Sakallioglu a plus que jamais envie de pouvoir retrouver un semblant de vie normale. » L’espoir était tout ce que nous avions et nous savions qu’il n’abandonnait pas. C’est incroyable de l’avoir ici pour Noël. C’est le meilleur cadeau que nous aurions pu demander. »

D’ailleurs, il ne cache pas son souhait de retourner le plus rapidement possible au travail, mais de le faire, évidemment, en toute sécurité. C’est la raison pour laquelle, il a décidé de témoigner pour sensibiliser toutes les personnes qui le liront à opter pour le vaccin.

>> À lire aussi : Coronavirus : la rentrée de Janvier décalée ? Jean-Michel Blanquer prend la parole…

Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail