Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Salaire impayé, chien empoisonné : L’horreur vécue par Paul Bernardoni en Turquie

Publié par Mel Dib le 23 Jan 2024 à 8:37

Récemment arrivé en Turquie, l’ancien international espoir français Paul Bernardoni a vécu un calvaire

À lire aussi : Un célèbre footballeur fait sa demande en mariage à la fontaine de Trevi

Début du cauchemar

Décidément, le championnat turc fait parler de lui ces derniers temps. Après la bagarre générale, les prises de positions politiques, place au calvaire de Paul Bernardoni. C’est souvent le cas, les championnats turcs, grecs, roumains… sont bien connus pour avoir quelques failles extra-sportives. Alors que Paul Bernardoni avait rejoint la Turquie, il résilie son contrat quelques mois plus tard.

Cet été, après plusieurs années passées en France, le joueur de 26 ans voulait voir ailleurs. Approché par le club turc de Konyaspor, le joueur français avait déjà des doutes : « Je me suis méfié » .

Rassuré par d’autres joueurs étant passé par là-bas « tu auras un ou deux mois de retard mais à la fin, tu récupères tout » , il décide finalement de se lancer dans l’aventure.

À lire aussi : Kylian Mbappé : ce beau geste qu’il a eu envers la Turquie après le séisme

Bernardoni dit STOP

Malheureusement pour lui, après quelques mois passés en Turquie, Paul Bernardoni comprend très vite là où il a mis les pieds. Lors de ses deux premiers mois, il ne touche aucun salaire. Agacé, il décide alors de saisir la FIFA, ce qui va permettre de toucher un premier versement. Néanmoins, c’est une action qui n’a pas du tout plu aux dirigeants turcs. Il n’a plus jamais touché de salaire depuis.

Il décide donc de résilier son contrat durant ce mercato d’hiver. Mais ce n’est pas tout. Si l’argent est un problème face auquel Paul Bernardoni a décidé de se résigner, un autre problème l’a encore plus touché, l’élément numéro un même. Son chien a été empoisonné et il en est mort. En Turquie, il y a beaucoup de chiens errants et la population n’apprécie pas vraiment.

Enfin, sa femme qui avait un problème de visa, avait eu les promesses du club qu’il s’en occuperait. Elle attend toujours. Désormais, l’ex-angevin a rejoint le championnat Suisse où une vie bien plus paisible l’attend à coup sûr.

À lire aussi : Après avoir passé plusieurs centaines d’heures sous les décombres en Turquie, ce chien a retrouvé sa liberté !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.