Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Le corps d’une star de téléréalité a été violé à la morgue

Publié par Nicolas F le 08 Fév 2018 à 9:22

Alexander a été renvoyé de son travail, alors qu’il a eu un comportement inapproprié avec un cadavre. Alexandre travaillait dans une morgue et a avoué avoir eu des tendances nécrophiles. Il a eu un rapport sexuel avec le corps d’Oksana Aplekaeva, une starlette de téléréalité russe, victime d’un meurtre.

 

Il a subi une pénétration post-mortem

La mort d’Oksana Apleakaeva avait fait grand bruit en Russie. La jeune femme était connue pour avoir participé à la version locale de Big Brother, Dom 2. En 2008, son cadavre avait été retrouvé, abandonné près d’un camion, au bord de la route. Comme on n’a jamais retrouvé le meurtrier, il est arrivé que le corps soit exhumé, afin de procéder à de nouvelles analyses. Et les experts ne s’attendaient à découvrir de tels indices. Tout semblait laisser croire qu’elle avait subi une pénétration post-mortem.

 

Il se plaint de ne pas retrouver de travail

Comme il ne s’attendait à ce que le corps soit un jour exhumé, Alexander n’avait pris aucune précaution. Son ADN a été retrouvé sur elle, et il a été interrogé par la police. Les indices laissaient peu de doute à l’imagination, Alexander, employé de la morgue a avoué avoir eu un rapport sexuel avec la morte. « Je n’ai pas pu aller contre la science », explique-t-il résigné. Le pire, c’est qu’on l’a forcé à démissionner… mais ça s’arrête là. « Cela fait trois mois que je n’ai pas trouvé d’emploi ».

 

>>À lire aussi : qu’est devenu Mickaël Vendetta, l’inventeur de la « bogossitude » ? 

 

Il ne risque pas grand-chose pour son viol

Sa femme l’aurait aussi quitté et elle ne veut plus avoir de contacts avec lui. Cela faisait 12 ans qu’il travaillait dans cette morgue et il n’y a aucune preuve qu’il ait pu avoir des rapports sexuels avec d’autres cadavres. Si tout le monde est choqué par cette information, les médias russes expliquent qu’il ne sera pas condamné car il n’existe aucune loi sur le sujet. Quant au meurtre d’Oksana, on n’en sait toujours pas plus sur les conditions de sa mort.

Crédits : CEN

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.