Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Bernard Tapie : les dernières nouvelles très inquiétantes

Publié par Romane TARDY le 12 Juin 2021 à 9:00

Bernard Tapie vit des heures difficiles. Gravement malade, il se bat chaque jour. Dans un livre intitulé Bernard Tapie, Leçons de vie, de mort et d’amours, Franz-Olivier Giesbert raconte l’histoire de l’homme d’affaires et fait des confidences sur son état de santé.

Bernard Tapie

>>> A lire aussi : Bernard Tapie : Zora, cette fille dont il a souhaité garder le secret

Bernard Tapie : Un combattant

Au micro de RTL, un journaliste, Franz-Olivier Giesbert, a donné des nouvelles de Bernard Tapie. Celui qui lui a consacré un livre, Bernard Tapie – Leçons de vie, de mort et d’amour, revient sur la vie de l’homme d’affaires. Touché par un double cancer de l’oesophage et de l’estomac, Bernard Tapie continue pourtant à se battre. Pour ne rien arranger, récemment, de nouvelles tumeurs ont été détectées au niveau du cerveau. Franz-Olivier Giesbert admet que la santé de son ami est très fragile : « C’est pas terrible, il passe beaucoup de temps à l’hôpital mais il se bat toujours » .

Il met toutefois en avant le courage de Bernard Tapie : « C’est ce qui me fascine, sa volonté. Il ne lâche pas l’affaire, face au cancer, face aux ennuis judiciaires, il est toujours là et il se bat » .

Le journaliste a ajouté dans Quotidien ce mercredi 9 juin : « C’est une guerre le matin, le midi, le soir. Tous les jours. Je me suis également battu contre le cancer mais il n’était pas aussi difficile que le sien » . Il a alors donné à son ami le surnom de « professionnel de la survie » , persuadé que « son cancer a peur de lui tellement il se bat » . Franz-Olivier Giesbert affiche donc un soutien infaillible à Bernard Tapie.

Des problèmes de santé mais aussi judiciaires

L’homme d’affaires s’est en effet vu refuser sa demande de renvoi de son procès en appel pour escroquerie et détournements de fonds dans l’affaire de l’arbitrage avec le Crédit Lyonnais. Il a également été victime d’une terrible agression à son domicile en avril.

L’ancien chef de file de l’OM avait avoué passé « huit heures pas jour au lit » mais assure qu’il fera tout pour survivre le plus de temps possible : « On me donnait deux ans, ça va faire quatre ans en septembre » .

>>> A lire aussi : Francis Lalanne frappe violemment un journaliste de Quotidien ? Une plainte déposée contre le chanteur ! 

0