Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Cette vieille dame a été tabassée et volée par des jeunes à cause de son fils

Publié par Nicolas F le 16 Avr 2017 à 17:11
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ces images difficiles à regarder sont celles d’une pauvre grand-mère, prise malgré elle, au milieu d’une affaire de drogue. Elle s’est faite tabasser au visage, pour une histoire… de 100£. Le pire dans tout ça, c’est qu’elle a payé cher pour son fils.

L’attaque était préméditée

Stephen Mortin est l’agresseur de 23 ans, qui s’en est pris à Barbara Dransfield. Il lui a cassé le visage avec une batte de baseball et laissée pour morte. Aujourd’hui, le juge Stuart Driver, de la cour de Manchester, l’a condamné pour cambriolage et attaque portant gravement atteinte à l’intégrité physique avec coups et blessures prémédités. Que s’est-il donc passé pour en arriver là ? Pourquoi s’en prendre à une innocente grand-mère ?

(Cavendish Press)

(MEN)

Les agresseurs cherchaient de l’argent

Barbara Dransfield, qui porte une prothèse à la jambe, a expliqué son histoire au tribunal. « Je me suis réveillée en entend un bruit effrayant, cela devait être aux petites heures du matin. » Elle s’est extirpée du lit pour voir ce qu’il se passait et s’est retrouvée nez à nez avec deux hommes qui portaient des masques et des vêtements noirs. L’un deux tenait un couteau, l’autre une batte de baseball. L’ancienne serveuse a été battue et laissée pour morte alors que les hommes continuaient à lui demander de l’argent et à retourner toute la maison.

Quand la police est arrivée sur place, ils ont pensé qu’elle avait été poignardée tellement elle saignait (MEN)

Elle a été laissée pour morte

« Ils voulaient de l’argent, de l’argent, de l’argent. Je leur disais que je n’en avais pas. » Finalement, les deux hommes sont repartis avec le matériel de pêche de son mari et une petite caisse métallique qui contenait à peu près 100£. Quand la police est arrivée, Barbara nageait dans une mare de sang. Elle a souffert d’une fracture au crâne et de plusieurs fractures au visage.

(MEN)

(MEN)

Son fils avait été prévenu par SMS

Pour savoir la raison pour laquelle ses agresseurs s’en sont pris à elle, il faut s’intéresser à son fils. Daniel avait avoué à sa mère, quelques jours auparavant, qu’il avait quelques soucis et des dettes liées à sa consommation de cannabis. En effet, avant de passer à l’acte, son prêteur l’avait déjà menacé. Il avait reçu par SMS : « Réponds au téléphone. Arrête d’aggraver ton cas. Tu vas te faire gravement du mal. Tu as croisé la mauvaise personne ». Ensuite, quelques jours plus tard : « On verra bien qui rira le dernier ». Et quatre jours avant l’agression : « Mes gars sont en route vers chez ta maman ».

Deux des trois personnes impliquées ont été condamnées

Stephen Mortin a donc été condamné pour l’ensemble des charges qui pesaient contre lui. Par contre, Liam O’Shaughnessy, 29 ans, impliqué dans l’affaire, n’a pas été reconnu coupable pour avoir aidé à préparer le cambriolage. Nathan Clark, 24 ans, le deuxième homme qui a tabassé Barbara a plaidé coupable pour les mêmes accusations que Stephen Mortin.

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0