Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Choc : Kim Jong-Un ordonne aux Nord-coréens quelque chose de totalement horrible !

Publié par Lucie le 18 Août 2020 à 12:38
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis le mois de juillet, posséder un animal de compagnie en Corée du Nord est illégal. De ce fait, le dictateur nord-coréen, Kim Jong-Un, ordonne aux habitants de donner leurs chiens pour qu’ils soient mangés. 

Publicité

Kim Jong-Un et ce nouvel ordre terrifiant

Rapporté par le Dailymail, selon Kim Jong-Un, les chiens de compagnie représentent le symbole d’une « tendance corrompue de l’idéologie bourgeoise ». Pour le journal sud-coréen, Chosun Ilbo, cité par le média britannique, les autorités coréennes ont donc identité tous « les ménages avec des chiens et les obligent ensuite à les abandonner ou alors les animaux sont confisqués de force pour être abattus« . Suite à ce nouvel ordre, les animaux sont donc envoyés dans des zoos d’État ou alors vendus à des restaurants qui cuisinent la viande de chiens.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

À lire aussi : Kim Jong-un : son apparition totalement indécente inquiète beaucoup

Publicité

Des pénuries alimentaires généralisées

Mais cette décision du dictateur nord-coréen, inquiète les propriétaires des animaux de compagnie. Selon eux, ce nouvel ordre a été pris pour utiliser les chiens afin de résoudre le problème des pénuries de nourriture en Corée du Nord. En effet, jusqu’à 60% de la population nord-coréenne fait face à des pénuries alimentaires généralisées, selon un récent rapport de l’ONU. De plus, l’État asiatique est mis à rude épreuve face aux sanctions internationales imposées contre le régime de Kim Jong-Un et ses programmes de missiles nucléaires. Néanmoins, le Cambodge ou encore la ville chinoise de Shenzen ont récemment légiféré contre la consommation de viande de chiens. Mais Pyongyang ne semble pas vouloir faire de même. Aujourd’hui, il est toujours possible de trouver dans les restaurants de la capitale nord-coréenne, cette viande qui en est la spécialité.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

À lire aussi : « Nous sommes tombés amoureux  » L’étrange correspondance entre Donald Trump et Kim Jong-un

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.