Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Christophe Castaner : il prend une décision qui scandalise !

Publié par Elodie GD le 10 Juin 2020 à 21:23
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le ministre de l’intérieur, Christophe Castaner, s’est exprimé ce mardi sur le plateau de BFMTV. En constatant l’ampleur que prenaient les manifestations contre les violences policières, il a tenu à effectuer quelques modifications afin de limiter les bavures. On apprend par exemple que l’utilisation de la clé d’étranglement sera désormais interdite lors des arrestations. Pour la remplacer, des pistolets à impulsion électrique seront fournis aux agents.

La suite après cette publicité
les policiers abandonnent la cléd'étranglement pour le pistolet à impulsion

A lire aussi: Qui est Derek Chauvin, l’officier de police responsable de la mort de George Floyd?

La clé d’étranglement aux oubliettes

La suite après cette vidéo

Fini la clé d’étranglement! C’est la décision qu’à prise Christophe Castaner ce 9 juin. Jugée trop dangereuse voire mortelle lors des arrestations, son utilisation sera désormais proscrite. Cependant il propose une solution de remplacement: l’utilisation de pistolets à impulsion selon Le Parisien. « On est obligés de donner aux policiers un moyen de compenser » a reconnu le ministre. La décision a provoqué de vives réactions du côté des syndicats de police. En effet, la clé d’étranglement serait selon eux une technique efficace pour appréhender les suspects « agités ». Les syndicats seront officiellement informés jeudi et vendredi.

La suite après cette publicité

L’utilisation controversée du pistolet à impulsion

Le pistolet à impulsion électrique est une arme utilisée lors des arrestations. Elle a pour particularité d’immobiliser momentanément le suspect en bloquant le système nerveux. Tous les agents de police ne sont cependant pas équipés de pistolets électriques. En effet, on en dénombre seulement 15 000 pour 240 000 officiers. Il faudra donc que le ministère de l’Intérieur se fournisse massivement afin d’équiper tous les policiers.

De plus il faut passer une formation supplémentaire afin d’être habilité à utiliser un taser. En effet, les agents n’apprennent pas à utiliser ce genre d’arme à l’école de police. « Il va falloir des dizaines d’heures de formation pour pouvoir habiliter tous les collègues » note Mathieu Valet secrétaire national adjoint du syndicat indépendant des commissaires.

La suite après cette publicité

Il est important de noter que l’utilisation du pistolet à impulsion constitue elle aussi un risque. En effet il est primordial de prendre des précautions au moment de l’utiliser. Par exemple il ne faut pas tirer sur une cible trop proche, ou encore sur un suspect surexcité. L’arme peut également s’avérer mortelle sur dans certaines situations. Une nouvelle qui ne risque pas de ravir ceux qui s’opposent aux violences policières.

A lire aussi: Quel pourcentage de Français ont une bonne image de la police ? Résultats surprenants !

Source: Le Parisien