Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Supermarchés : ce phénomène qui s’amplifie inquiète les autorités !

Publié par Justine le 26 Avr 2021 à 16:27
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis un an, la vie des Français est dirigée par le Coronavirus. Ce maudit virus nous prive de notre liberté mise à mal depuis le premier confinement, ce qui rend la vie difficile à supporter pour certains. Depuis ces trois derniers mois, la vente d’alcool a bondi : est-ce le moyen d’oublier la crise ?

Publicité
Confinement, la vente d'alcool explose

>>> À lire aussi : Bière sans alcool : comment est-elle fabriquée ?

La consommation d’alcool a bondi pendant le confinement

Notre vie a basculé en mars 2020 avec l’arrivée du Coronavirus et du premier confinement strict qui a suivi. Un peu plus d’un an plus tard, la situation est très similaire, même si la lutte contre le Covid semble toucher à sa fin. Durant cette année très particulière, le moral des Français est loin d’être au beau fixe et se retranscrit par une hausse de la vente de spiritueux et de champagnes depuis le début de l’année 2021, dévoile Le Parisien.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

Les bars et restaurants étant toujours fermés, les français décident de noyer leur chagrin dans l’alcool et de faire des apéros plus souvent. Travaillant à l’Institut Nielsen, Nicolas Léger précise que « Du 1er janvier à la mi-avril, le chiffre d’affaires des alcools a crû de 14% ». Pour rappel, la vente d’alcool avait lourdement chuté pendant le premier confinement.

>>> À lire aussi : Déconfinement : cette méthode qui pourrait accélérer la fin de l’épidémie

Le confinement de plus en plus difficile à vivre

Publicité

Au total, 30 % des foyers ont acheté de l’alcool pendant ce confinement : un taux jamais atteint auparavant. Selon le livre blanc YouGov relayé par RayonBoisson, 15 % des Français confient avoir augmenté leur consommation d’alcool pendant le confinement.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Ces chiffres montrent le ras-le-bol des Français et leur pessimisme quant à la situation qui ne semble pas avoir de fin. À l’arrivée de l’été et du soleil, il est de plus en plus difficile de rester enfermé chez soi sans pouvoir planifier les mois à venir (tels que des vacances). Les Français reprendront-ils leurs habitudes à la réouverture des bars et restaurants ou vont-ils favoriser l’alcool vendu moins cher en grande surface ?

>>> À lire aussi : Teneur en alcool, origine, grand cru : Comment bien lire une étiquette de bouteille de vin ?

Source : Capital

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.