Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Courses en drive : cet étrange phénomène de plus en plus observé

Publié par Justine le 27 Jan 2021 à 12:55
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’apparition du Coronavirus nous a forcés à changer complètement notre mode de vie. Port du masque, distanciation sociale et paranoïa régissent notre quotidien. Afin d’éviter le moindre risque de contamination, les Français (même ceux qui n’ont pas de voiture) ont fait exploser les ventes en drive !

La suite après cette publicité
Coronavirus a fait exploser ventes en drive

>>> À lire aussi : Masques homologués, distanciation augmentée : Les nouvelles recommandations face aux variants du coronavirus !

Le Coronavirus fait exploser les ventes en drive

La suite après cette vidéo

L’inquiétude des Français face au Coronavirus les a poussés à changer complètement leurs habitudes, notamment pour faire les courses. Rappelez-vous, pendant le premier confinement, seuls les supermarchés demeuraient ouverts pour se ravitailler. Le nombre de clients étaient comptés et les files étaient immenses. Presqu’un an plus tard, les choses ont radicalement changé.

La suite après cette publicité

Même si le nombre de clients est toujours très élevé dans les supermarchés, la vente en drive a explosé. En effet, le chiffre d’affaires du secteur à explosé de 43 % en une seule petite année ! Chose incongrue, les clients véhiculés et non véhiculés profitent de ce service ! Sur France Info, Emilie Mayère, de l’institut IRI n’est pas surprise : « les Français rechignent à payer la livraison, et préfèrent aller chercher leurs courses ! ».

>>> À lire aussi : E.Leclerc annonce un ÉNORME changement pour les courses au drive !

Le drive préféré par les Français après le Coronavirus ?

La suite après cette publicité

En cause, le client ne se retrouve plus au milieu d’une foule en faisant ses courses, mais a également le temps d’acheter tout ce qu’il souhaite. En effet, avec le couvre-feu fixé à 18h pour faire face au Coronavirus, il devient très compliqué d’aller se ravitailler après une journée de travail… Une fois au drive, il ne faut que quelques minutes pour avoir toutes ses courses rangées dans le coffre sans avoir manipulé les produits et croisé qui que ce soit.

Le directeur e-commerce de Casino, n’en revient pas de ce succès : « La crise sanitaire a été un boost pour nous. Une nouvelle clientèle est arrivée, une population plus âgée. Durant toute l’année 2020 nous avons dû faire preuve d’une grande capacité d’adaptation. » Malgré tout, la vente en supermarché détient encore 92 % des consommateurs.

>>> À lire aussi : Covid-19: 4 erreurs à éviter quand on fait ses courses

La suite après cette publicité

Source : France Info

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.