Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Coronavirus : un désinfectant qui protège les surfaces pendant 3 mois en train d’être créé

Publié par FJ le 03 Mai 2020 à 12:12
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

À l’aube du déconfinement, les Français cherchent de nombreux moyens pour se protéger plus que jamais du coronavirus. Gel hydroalcooliques, gants ou encore masques, tous les moyens sont bon pour l’éviter. Des ingénieurs chinois ont mis un point un matériau révolutionnaire.

Publicité
désinfectant 3 mois coronavirus

>>> À lire aussi : Trump propose une « injection » de désinfectant ou des UV pour lutter contre le Coronavirus, les médecins réagissent !

La protection avant tout

L’heure est plus que jamais à la protection. Dans quelques jours, les Français pourront être déconfinés. Le gouvernement appelle malgré tout à la prudence et à la responsabilité de chacun. En effet, il explique bien que ce n’est pas parce que le déconfinement est mis en place que le virus a disparu.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

Et pour preuve, dans plusieurs régions du monde, en Allemagne ou en Chine, les habitants ont dû être de nouveau confinés puisqu’une deuxième vague était sur le point d’arriver. C’est pourquoi, malgré les sorties autorisées, les gestes barrières doivent rester de rigueur.

>>> À lire aussi : Coronavirus : masques, gels désinfectants : où en trouver pendant la rupture de stock ?

Un désinfectant miracle

Publicité

Le gouvernement essaie de mettre à disposition tout ce qu’il faut pour lutter contre le virus. Des masques sont de plus en plus présents sur le territoire et devront être obligatoire dans les jours à venir. Pas le droit de prendre les transports en commun si vous n’êtes pas correctement équipés.

Et le souci majeur est la désinfection des surfaces. Des ingénieurs chinois sont en train de créer une peinture antivirale et antibactérienne qui permet de protéger chaque surface pendant trois mois. Appelée MAP-1, cette peinture peut être pulvérisée en spray sur n’importe quelle surface fréquemment touchée par le public, comme les boutons d’ascenseur, les barres dans les bus ou les poignées de porte. Une petite révolution ? On dirait bien !

Source : Futura Santé

>>> À lire aussi : Confinement et santé : attention à ces 5 choses à ne jamais faire avec vos produits désinfectants

Publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Abonnez vous à la Newsletter TDN