Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

3ème dose de vaccin obligatoire bientôt pour tous ? Olivier Véran répond

Publié par Quentin VIALLE le 11 Nov 2021 à 15:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Invité au JT de TF1 ce mercredi 10 novembre, Olivier Véran est revenu sur les différentes mesures récemment annoncées par Emmanuel Macron. Le ministre de la Santé n’a pas écarté l’idée de rendre la troisième dose de vaccin obligatoire pour les moins de 50 ans.

troisième dose de vaccin obligatoire pour les moins de 50 ans ?

Crise sanitaire et vaccination contre le Covid-19 : Olivier Véran fait le point

Ce mercredi 10 novembre, Olivier Véran était invité du JT de 20 heures sur TF1 afin de détailler les annonces faites par Emmanuel Macron lors de son allocution. Pour justifier les différentes décisions du président, le ministre de la Santé a tenu à rappeler que la circulation du virus s’intensifiait dans le pays. « La circulation du virus s’accélère, 40% de plus en une semaine », a-t-il alerté, rappelant que la situation actuelle « ressemble clairement au début d’une cinquième vague ».

Par ailleurs, Olivier Véran a apporté quelques précisions concernant la troisième dose de vaccin. Ainsi, pour les personnes de 50 à 64 ans, « la vaccination de rappel commencera début décembre ». Toutefois, contrairement aux plus de 65 ans, leur pass sanitaire ne sera pas désactivé s’ils ne font pas de troisième injection.

>>> A lire aussi : Emmanuel Macron : révélation choc sur la face cachée de son discours…

Obligation d’une troisième dose pour les moins de 50 ans ?

A l’heure actuelle, hormis les soignants, seuls les moins de 50 ans qui sont atteints de comorbidité sont éligibles à la troisième dose de vaccin contre le Covid-19. Si la dose de rappel pour les jeunes n’est aujourd’hui pas obligatoire, Olivier Véran n’exclut cependant pas cette possibilité. Dans ce sens, des études doivent être menées pour déterminer si les bénéfices du vaccin diminuent dans le temps chez les jeunes. « A partir de là, on décidera s’il y aura un rappel », a expliqué le ministre de la Santé.

>>> A lire aussi : Marlène Schiappa : Ce drame qu’elle vient de vivre

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER