Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Troisième dose : Cette importante précision de Gabriel Attal qui vient de tomber

Publié par Sacha JOUANNE le 10 Nov 2021 à 16:28
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Lors de son allocution, Emmanuel Macron a annoncé qu’à partir du 15 décembre prochain, toutes les personnes âgées de plus de 65 ans devront avoir fait leur dose de rappel du vaccin contre la Covid-19, sous peine de perdre leur pass sanitaire. Cependant, Gabriel Attal, a pris la parole, ce mercredi 10 novembre, en apportant une grande précision pour la mise en place de cette mesure. On vous en dit plus dans cet article.

Publicité
covid-19-pass-sanitaire-precisions-attal

>>> A lire aussi : Allocution d’Emmanuel Macron : ce GROS détail qui a beaucoup amusé les internautes

Gabriel Attal apporte une grande précision à propos de la troisième dose pour les plus de 65 ans

C’est l’une des principales annonces d’Emmanuel Macron lors de son allocution. Le président de la République a déclaré, hier soir, devant plusieurs millions de Français, qu’à partir du 15 décembre prochain, les personnes âgées de plus de 65 ans perdront leur pass sanitaire s’ils n’ont pas fait leur dose de rappel du vaccin contre la Covid-19. Cela concernerait seulement les individus, de cette tranche d’âge, ayant reçu la deuxième injection il y a minimum six mois.

Publicité

Cette annonce a provoqué un vent de panique chez certaines personnes car la date du 15 décembre n’est pas très lointaine. La peur de perdre le précieux sésame pour aller manger au restaurant ou encore dans les salles de sport se fait ressentir.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

C’est pour cela alors qu’au lendemain de cette prise de parole, Gabriel Attal s’est rendu sur le plateau de France Info afin d’apporter plus d’explications. Le porte-parole du gouvernement a notamment indiqué qu’un délai de cinq semaines sera autorisé pour les personnes concernées par cette mesure. « Si vous avez plus de 65 ans, que vous avez réalisé votre deuxième dose il y a six mois, vous avez cinq semaines pour réaliser votre rappel » , a-t-il précisé. Cela devrait alors permettre à des centaines de personnes de conserver leur pass sanitaire après la date du 15 décembre prochain.

« Il faut que les personnes restent protégées contre les formes graves, d’où la nécessité de faire le rappel vaccinal »

Publicité

À l’antenne de France Info, Gabriel Attal a également tenu à rappeler l’importance pour les Français de se protéger face au Covid-19. « Grâce à la vaccination on a érigé une muraille contre les formes graves du virus, il ne faut pas que cette muraille se fissure » , a-t-il déclaré, avant d’ajouter. « Il faut que les personnes restent protégées contre les formes graves, d’où la nécessité de faire le rappel vaccinal » .

Le porte-parole du gouvernement a tenu à préciser que les personnes souffrant de comorbidités doivent également faire leur dose de rappel contre la Covid-19, si la dernière injection du sérum date de plus de six mois. En revanche, cette catégorie d’individus n’est pas concernée par la perte du pass sanitaire après le 15 décembre pour des « raisons juridiques et techniques » selon Gabriel Attal.

Publicité

>>> A lire aussi : Allocution d’Emmanuel Macron : Les meilleures réactions des internautes qui s’en donnent à coeur joie

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.