Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Covid-19 : cet étrange symptôme qui questionne les chercheurs

Publié par Jessy le 17 Jan 2021 à 11:02

Depuis un an, le coronavirus rythme notre quotidien. Alors que les spécialistes découvrent petit à petit les symptômes du coronavirus, l’un d’eux pourrait bien présenter une immunité « trop performante » selon l’Inserm. Certaines personnes contaminées par le Covid-19 ont été victimes d’irruption cutanée, et ont été négatifs aux tests.

Coronavirus : Enquête sur son origine

>> À lire aussi : Covid long : cette nouvelle étude qui inquiète sur les symptômes persistants

Les symptômes cutanés associés à des formes légères du coronavirus

Depuis le début de la crise sanitaire, les spécialistes ne cessent de découvrir de nouveaux symptômes liés au coronavirus. On le savait déjà, la fièvre, la perte du goût et de l’odorat ou encore la toux font partie des symptômes les plus fréquents du Covid-19. Mais certains dermatologues ont découvert que des manifestations cutanées pouvaient également apparaître lorsqu’on est contaminé par le virus qui sévit dans le monde entier.

En avril, le Syndicat national des dermatologues-vénérologues (SNDV) a d’ailleurs prévenu les autorités sanitaires sur ce symptôme, comme le rapporte Femme Actuelle. Mais une étude a récemment dévoilé que ces manifestations cutanées pouvaient être signe d’une immunité « trop performante » selon l’Inserm, à l’origine de l’étude.

Bouton visage

>> À lire aussi : Covid-19 : la probable date du retour des concerts ne va pas faire des heureux !

Une immunité pouvant fausser le test PCR ?

Pour mener à bien cette étude, les chercheurs du CHU de Nice on fait des tests PCR aux patients considérés comme cas contact, et ayant des manifestations cutanées. Sur 40 patients, l’étude révèle qu’aucun était positif au test PCR, et une personne sur trois était positive au test sérologique. Une immunité qui pourrait donc fausser les résultats des tests PCR est accélérer la propagation du virus.

Le professeur Thierry Passeron estime que l’étude ne permet pas de faire un lien entre les manifestations cutanées et le Covid-19, mais explique que le lien est « fortement suspecté, notamment parce que le nombre de patients présentant des engelures à cette époque de l’année dans notre région est surprenant » . De leur côté, les spécialistes de l’Inserm estiment que les manifestations cutanées pourraient se traduire par « une immunité particulièrement efficace » . Mais cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas transmettre le virus.

>> À lire aussi : Covid-19 : Très contagieux, résistant face au vaccin : le variant sud-africain inquiète beaucoup ! ( Vidéo)

Source : Femme Actuelle