Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Covid-19 et vaccin Janssen : un « nombre important » d’échecs du vaccin en France

Publié par Céline le 14 Sep 2021 à 8:55
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce lundi, l’Agence nationale de sécurité du médicament a informé les Français dans un rapport qu’il y avait actuellement une surreprésentation des patients vaccinés par Janssen dans les réanimations. Notamment dans deux CHU. Des analyses complémentaires sont donc à ce jour en cours.

Covid-19 et vaccin Janssen un nombre important d'échecs du vaccin en France

Image Pixabay

>>> À lire aussi : Vaccin Janssen : la grande nouvelle qui vient de tomber

Covid-19 et vaccin Janssen : un nombre important d’échecs du vaccin constaté en France

Le vaccin du laboratoire Johnson & Johnson est actuellement face à d’énormes doutes. En effet, après qu’un million d’injections de ce fameux vaccin ont été effectuées en France, il y a à ce jour parmi elles 32 cas d’infection à la Covid-19 signalés. C’est en tout cas ce qu’a tenu à signaler l’Agence nationale de sécurité du médicament dans un rapport publié ce lundi 13 septembre. Elle pointe, en effet, un nombre important de cas d’échecs du vaccin Janssen.

Toujours selon l’agence, il y aurait un pourcentage non négligeable de formes graves et de décès chez les personnes vaccinées avec ce produit. Deux CHU ont également informé qu’ils subissaient actuellement une surreprésentation des patients ayant reçu le vaccin Janssen. Il s’agit de celui de Marseille et de Tours.

>>> À lire aussi : La dernière vidéo d’une patiente Covid-19 non vaccinée a bouleversé des millions de personnes… qu’elle repose en paix 

En août, la HAS conseillait d’administrer une dose de rappel

Au CHU de Marseille, 7 patients totalement vaccinés ont tout de même été admis en réa. Quatre d’entre eux avaient été vaccinés avec Janssen. Au CHU de Tours, il y avait 3 personnes vaccinées avec Janssen présentes en réa sur 6 totalement vaccinées. Tous ces éléments justifient donc qu’il ait de nouvelles investigations. Le but étant de vérifier si les échecs sont plus conséquents avec Janssen qu’avec tous les autres vaccins.

En août, la Haute autorité de santé avait conseillé d’administrer une dose de rappel avec un vaccin à ARNm dès quatre semaines après vaccination. Plusieurs études en vie réelle ont pu, en effet, démontré que la première dose de vaccin AstraZeneca ou bien encore Pfizer ne protégeait pas suffisamment contre le variant Delta. Il n’existe à ce jour, aucune donnée sur Janssen. Mais la Haute Autorité de la Santé avait apparemment jugé vraisemblable que ce soit également le cas.

>>> À lire aussi : Vaccin Covid : ce nouvel effet secondaire sur les femmes qui inquiète 

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.


Inscrivez-vous à la newsletter.
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
0