Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Covid-19 : les non vaccinés non réanimés ? La piste d’un professeur

Publié par Lucas le 02 Jan 2022 à 16:39
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Et si les non-vaccinés devaient finalement être placés face à leurs responsabilités ? C’est en tout cas dans ce sens que le professeur André Grimaldi souhaite désormais penser. Au plus proche de la crise de la Covid-19 depuis l’apparition de la pandémie, ce médecin, comme de nombreux membres du personnel hospitalier en France, se retrouve en plein cœur d’une nouvelle vague de contaminations. Et, une nouvelle fois encore, un tri des patients risque de s’imposer.

>>> A lire aussi : 2022 : année de sortie de la Crise Covid ? Emmanuel Macron se veut rassurant pour ses vœux présidentiels ! !

La Covid-19 continue de frapper la France

Quatrième, cinquième ou sixième vague… Quand est-ce que la France et le monde verront le bout de cette crise de la Covid-19 ? C’est une question à laquelle il est difficile de trouver une réponse. Dans tous les cas, pour l’heure, ce sont les mêmes situations auxquelles sont malheureusement confrontés les membres du personnel hospitalier. Et tout particulièrement le cas… du tri des patients en réanimation.

« Quand il n’y a qu’un lit pour deux patients relevant tous deux de la réanimation, auquel donner la priorité ? », se questionne légitimement le professeur André Grimaldi. A cette question, celui qui, comme beaucoup, est au premier plan face au virus de la Covid-19, propose une solution bien précise, à l’heure ou la France est divisée entre les vaccinés et les non-vaccinés.

andre grimaldi professeur covid-19

>>> A lire aussi : Les enfants de parents vaccinés « pas normaux » ? Ces propos complotistes affirmés par Astrid Stuckelberger, docteur en santé publique…

Laisser le choix aux non-vaccinés d’émettre leur volonté

Pour le professeur André Grimaldi, la solution est simple : laisser le choix aux non-vaccinés d’être réanimés, ou non : « Il serait bon de conseiller systématiquement à toute personne adulte refusant de se faire vacciner de rédiger des directives anticipées pour dire si elle souhaite, ou non, être réanimée en cas de forme grave de la Covid-19 ». Depuis plusieurs jours, de nombreuses opérations ont d’ores et déjà été décalées pour faire face à la montée en pression des services hospitaliers.

>>> A lire aussi : Elle se découvre positive à la Covid en plein vol ! Elle s’isole dans les toilettes de l’avion pour de nombreuses heures…

Source : Le Monde
close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0