Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Covid échappé d’un laboratoire de Wuhan ? Les révélations chocs qui viennent de tomber

Publié par Céline le 07 Nov 2021 à 14:55
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Pour le scientifique Gilles Demaneuf, l’hypothèse de la fuite accidentelle de la Covid 19 d’un laboratoire de Wuhan en Chine est à ce jour fortement probable.

D'après le scientifique Gilles Demaneuf, la fuite accidentelle du Covid du laboratoire de Wuhan est probable entre 70 et 75 %

Image Youtube

Les vidéos du jour à ne pas manquer

>> À lire aussi : Covid-19 : trois chercheurs du laboratoire de Wuhan contaminés dès novembre 2019 ? 

La fuite accidentelle de la Covid du laboratoire de Wuhan est probable entre 70 et 75 %

Spécialiste dans les données data scientist, Gilles Demaneuf fait partie de DRASTIC. Et il mène des recherches indépendantes sur les origines de l’épidémie de la Covid-19. Ingénieur, et ayant une partie essentielle de formation consistant à prévenir les accidents industriels et les défauts de conception nucléaire ou automobile, il est capable de manier des outils probabilistes qui lui permettent d’évaluer des risques.

Il déclare que concernant l’épidémie de Covid-19, la première chose qui l’a interrogé donc été la façon dont l’hypothèse d’un accident de recherche a immédiatement été balayée sous le tapis. Ce qui a fait naître le doute en lui. Le scientifique Gilles Denaneuf estime que dès lors on était dans l’argument d’autorité. Et non dans la science qui exige d’étudier l’ensemble des hypothèses de façon contradictoire.

>> À lire aussi : Covid-19 : nouveaux coronavirus potentiellement « dangereux » à Wuhan 

Les premières chauves-souris sont à 40 kms

Gilles Denaneuf estime donc que concernant Wuhan, la première chose à constater, c’est que cette mégalopole est également le premier centre mondial de recherche sur les coronavirus. Et qu’en réalité, les premières chauves-souris sont à 40 km, et qu’elles sont non porteuses d’un proche de ce coronavirus. Le réel premier facteur de risque, à Wuhan, n’est d’autres que les laboratoires. Et également les mouvements de chercheurs qui reviennent de voyage d’échantillonnage.

Peu après, le scientifique a enchaîné sur une étude détaillée des rapports techniques et aussi de la maintenance des principaux laboratoires de Wuhan. Ils ont alors pu relever des exemples d’une certaine légèreté comparée aux normes européennes. Notamment concernant les audits techniques, les validations de sécurité, et aussi les problèmes d’évacuation des eaux usées…. En conclusion, leurs travaux montrent qu’un accident de recherche est tout simplement le scénario dominant, à 70-75 %.

>> À lire aussi : Covid-19 : Le virus se serait-il échappé d’un laboratoire à Wuhan ? L’enquête bat son plein ! 

0