Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Déconfinement : Ces départements où tout pourrait rester fermé

Publié par Elisa GERLINGER le 30 Avr 2021 à 22:41

Alors qu’Emmanuel Macron a annoncé un déconfinement en quatre étapes à partir du 3 mai, les commerces pourraient rester fermés dans certains départements.

>>> A lire aussi: Déconfinement : Ce cap franchi qui pourrait tout remettre en question

La fin du confinement et du couvre-feu se précise de plus en plus. Ce jeudi 29 avril, Emmanuel Macron a annoncé les quatre grandes étapes du processus de déconfinement. A partir du 19 mai, les commerces non-essentiels, les lieux culturels ainsi que les terrasses des restaurants et cafés pourront réouvrir avec certaines mesures. Et si pour l’instant ce processus devrait s’appliquer à toute la France, il est possible que ces commerces restent encore fermés dans certains départements.

Le taux d’incidence à prendre en compte

En effet, cela dépendrait des chiffres épidémiques. La réouverture se fera donc à l’échelle nationale « sauf situation sanitaire départementale trop dégradée« , précise l’Élysée dans les colonnes du Progrès.

Les zones où le taux d’incidence reste très élevé pourraient donc attendre plus longtemps. Selon le quotidien rhônalpin, cela pourrait s’établir par un seuil. Les départements où 400 malades sont répertoriés pour 100 000 habitants feraient alors l’objet de mesures spéciales. Il faudrait donc attendre une baisse de ces chiffres pour pouvoir déconfiner complètement.

>>> A lire aussi: Déconfinement total pas avant l’été ? Gabriel Attal répond

Qui serait concerné ?

En s’appuyant sur les chiffres actuels, les départements concernés pourraient d’abord être Paris (75), avec un taux de 420,4 pour la semaine du 20 au 26 avril. L’Oise (60) pourrait également être concernée avec un taux à 423, ainsi que la Seine-et-Marne (77) avec un taux à 432,3. L’Essonne (91) pourrait faire face à ces mesures avec un taux d’incidence à 437,2. Les Bouches-duRhône (13), le Val-de-Marne (94), le Val d’Oise (95), ainsi que la Seine-Saint-Denis (93) pourraient également rejoindre cette liste.

L’Ile-de-France serait donc majoritairement concernée par le décalage de la réouverture des commerces non-essentiels. Mais pour l’instant rien n’a été officiellement annoncé sur ce sujet. Le 19 mai, le couvre-feu sera décalé à 21h, puis à 23h le 9 juin, et enfin sa suppression totale le 30 juin. Mais évidemment, ces dates pourront changer selon les indicateurs épidémiques nationaux et départementaux.

>>> A lire aussi: Déconfinement : ces facteurs qui pourraient tout changer

0