Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

L’improbable découverte d’un continent perdu de la taille du Groenland sous l’Europe !

Publié par Coralie le 25 Sep 2019 à 18:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Il aura fallu plus de dix ans de recherches pour enfin mettre la main sur « le continent perdu » qu’aucun scientifique ne trouvait jusqu’à présent. Le Grand Adria serait apparu il y 240 millions d’années et n’avait jamais été localisé, jusqu’à ce jour.

La suite après cette publicité
continent perdu

Localisation de Grande Aria. Crédit : Douwe VAN HINSBERGEN

La revue Science Direct a récemment publié un rapport dans lequel elle explique qu’une équipe de chercheurs de l’Université d’Utrecht, située aux Pays-Bas, a retrouvé la trace d’un continent perdu. Appelé Greater Adria en écho à la région adriatique, sa taille serait équivalente à celle du Groenland. S’il a enfin pu être localisé, c’est grâce au travail des scientifiques. Comme l’explique The Independent, ils ont retrouvé sa trace en reconstruisant l’évolution de la géologie complexe de la région méditerranéenne.

>>> À lire aussi : Ecologie : La découverte d’un lac caché dans les Alpes inquiète grandement !

La suite après cette vidéo

Un continent perdu sous nos pieds

La suite après cette publicité

Si ce continent perdu n’a été découvert qu’au bout de 10 ans de recherches, c’est parce que la quasi totalité du territoire se trouve dans le manteau terrestre. Cependant, une petite partie de la masse terrestre est restée visible, ce qui a permis de retrouver sa trace. D’après les recherches, Grand Adria était, il y a 200 millions d’années, une partie de l’Afrique du Nord. Elle s’est ensuite déplacée le long des plaques tectoniques en Méditerranée. Aujourd’hui, Grand Adria se trouve « sous » l’Italie, du nord de Turin au sud de Puglia. « Sans s’en rendre compte, un grand nombre de touristes passent leurs vacances chaque année sur le continent perdu de la Grande Adria » , commente Douwe van Hinsbergen, chercheur principal.

>>> À lire aussi : Le continent africain serait-il en train de se diviser en deux ?

D’autres cas de terres perdues

La suite après cette publicité

Grand Adria n’est pas un cas unique. En 2017, ce sont des chercheurs de l’Université de Witwatersrand, en Afrique du Sud, qui découvrent que l’île Maurice est en réalité le sommet d’une masse terrestre appelée Gondwana (super-continent), vieille de 200 millions d’années. Même histoire pour la Nouvelle-Zélande, qui est elle aussi au sommet d’une masse terrestre appelée Zalandia.

>>> À lire aussi : Des chercheurs auraient trouvé un 7e continent : Zealandia

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.