Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Deltacron : Plusieurs cas détectés en France, faut-il s’inquiéter ?

Publié par Romane TARDY le 01 Mar 2022 à 12:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les cas de contaminations au Covid-19 s’écroulent. Si on redoutait le sous-variant d’Omicron, ce dernier ne devrait pas provoquer de nouvelle vague. Mais quand est-il du variant hybride Deltacron ? Plusieurs cas viennent d’être détectés en France.

La suite après cette publicité

>>> A lire aussi : Covid-19 : Le vaccin Sanofi efficace contre toutes les formes graves ?

L’épidémie en chute libre

La suite après cette vidéo

La fin de la crise sanitaire semble s’approcher. En effet, les chiffres épidémiques s’effondrent. Lundi 28 février, 13 483 nouveaux cas ont été enregistrés, un chiffre extrêmement faible par rapport à ceux de janvier. Ce chiffre est en baisse par rapport à la semaine passée.

La suite après cette publicité

Toutefois, le lundi est toujours une journée particulière suite au peu de tests réalisés le dimanche. Sur 7 jours, la moyenne est de 57 500 nouveaux cas quotidiens. Le nombre de décès reste élevé avec 232 morts en 24h, mais cela reste 51 de moins que lundi dernier.

Le gouvernement envisage alors de continuer à lever les dernières restrictions. Ce lundi, l’obligation du port du masque a été retirée dans tous les lieux soumis au pass sanitaire. A-t-on toutefois un risque de nouvelle vague à cause de nouveaux variants ?

La suite après cette publicité

Des cas de Deltacron en France

En ce moment, deux variants intéressent les scientifiques : le BA.2 et le Deltacron. Si le premier ne devrait pas relancer l’épidémie malgré son importante contagiosité, qu’en est-il de Deltacron ? Ce variant hybride, recombinant les variants Delta et Omicron, aurait à ce jour contaminé une dizaine de personnes en France selon Santé Publique France. Il circulerait en France depuis mi-janvier à un niveau très bas.

L’autorité sanitaire indique que « un suivi renforcé des co-infections Delta / Omicron a été mis en place afin de détecter au plus tôt les possibles recombinants » . Faut-il s’en inquiéter ? Pour le moment, on manque encore de données : « Il est difficile de prédire quelles seront les caractéristiques d’un tel recombinant par rapport aux deux variants parentaux et d’anticiper son impact en santé publique » , a communiqué Santé Publique France.

La suite après cette publicité

>>> A lire aussi : Vaccination : Cette bonne nouvelle qui vient de tomber pour les enfants

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.