Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Vaccination : Cette bonne nouvelle qui vient de tomber pour les enfants

Publié par Fanny Jacob le 28 Fév 2022 à 21:04
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis quelque temps, le corps médical a découvert une corrélation entre vaccination chez l’enfant et la contraction du syndrome inflammatoire multi-systémique (PIMS). Cependant, y a-t-il vraiment un lien entre les deux ? Cette nouvelle étude met en évidence des données qui suggèrent le contraire, sans pour autant exclure cette possibilité.

La suite après cette publicité
vaccination enfant pims etude

>>> A lire aussi : Des parents antivax refusent un don du sang d’une personne vaccinée pouvant sauver leur enfant de 2 ans !

Vaccination : des enfants vaccinés et atteints du PIMS

La suite après cette vidéo

Le PIMS est un syndrome qui implique une complication inflammatoire généralisée. Depuis maintenant quelques semaines, des médecins ont détecté plusieurs cas chez des enfants récemment vaccinés. Pour beaucoup d’experts, il s’agit là d’une réaction de cause à effet. Sauf que, il se pourrait bien qu’il n’y ait aucun lien entre la vaccination chez l’enfant et la contraction du PIMS.

La suite après cette publicité

En fait, il s’avère que le syndrome est même très rare chez l’enfant vacciné. D’ailleurs, plusieurs enfants non-vaccinés et/ou n’ayant pas eu le Covid ont également contracté ce syndrome.

Par contre, il se pourrait que la vaccination favorise les formes graves du PIMS chez les plus jeunes. En effet, des scientifiques du Center for Diseases Controle (CDC) ont analysé 21 adolescents âgés de 12 à 20 ans, tous atteints du syndrome PIMS et vaccinés. Sur cet échantillon, 12 sont en réanimation.

Selon cette étude, il n’y aurait aucun lien

La suite après cette publicité

Les cas de PIMS ne concernent qu’un enfant sur 1 million de vaccinés infectés par le Covid-19. Dans cette étude, 6 de ces 21 enfants ne présentaient aucune trace d’infection au virus. Il n’y a donc pas vraiment de corrélation visible. Le syndrome serait réellement indépendant du vaccin contre le Covid-19. De ce fait, les scientifiques pensent qu’il n’y aurait finalement pas concrètement de lien entre la vaccination et la contraction du PIMS chez l’enfant. « La contribution de la vaccination à cette maladie est inconnue » , ont-ils déclaré dans le cadre de cette recherche.

Aucune réponse pour le moment. Certains enfants ont en effet contracté le PIMS en étant vaccinés, d’autres n’étaient pas vaccinés, mais l’ont quand même eu… Si cette étude continue sur d’autres sujets, nous pourrions bientôt en avoir le cœur net. En tout cas, nous n’avons pas encore assez de données pour dire si oui ou non la vaccination des enfants est dangereuse.

>>> A lire aussi : « Miss bouffonne », « Sois belle et ferme ta gue*le » : L’avis de Diane Leyre sur la vaccination des enfants ne plait pas aux internautes

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.