Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Didier Raoult au plus mal : l’Agence du médicament prend une décision radicale sur l’hydroxychloroquine

Publié par Elisa GERLINGER le 25 Oct 2020 à 8:34
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’Agence du médicament (ANSM) a refusé au Pr Didier Raoult une utilisation plus étendue de l’hydroxychloroquine pour lutter contre le coronavirus.

Publicité
Didier Raoult fait l'objet d'une plainte auprès de l'Ordre des médecins

La réponse est non. L’Agence du médicament (ANSM) a refusé au Pr Didier Raoult que l’hydroxychloroquine soit utilisée pour lutter contre le Covid-19. « Nous ne pouvons pas répondre favorablement à la demande de RTU (recommandation temporaire d’utilisation, NDLR) de l’hydroxychloroquine dans la prise en charge de la maladie Covid-19« , indique l’ANSM dans un point d’information mis en ligne sur son site internet vendredi.

Pas d’hydroxychloroquine contre le virus

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

« A ce jour, les données disponibles, très hétérogènes et inégales, ne permettent pas de présager d’un bénéfice de l’hydroxychloroquine, seule ou en association, pour le traitement ou la prévention de la maladie Covid-19« , tranche-t-elle. L’hydroxychloroquine est commercialisée en France par le laboratoire Sanofi sous le nom de Plaquenil. Mais pour d’autres maladies comme des rhumatismes ou certains lupus. Un « deux poids deux mesures », a réagi Didier Raoult sur Twitter après ce refus. Il accuse l’ANSM de favoriser l’antiviral remdesivir (Gilead) au détriment de l’hydroxychloroquine.

Publicité

« En conclusion, lorsque l’on fait un point de situation des études publiées (…) depuis le rapport du Haut conseil de la santé publique (HCSP) du 23 juillet, il n’est pas identifié de données de nature à remettre en question les conclusions de ce rapport, non en faveur de l’utilisation de l’hydroxychloroquine seule ou en association avec l’azithromycine (un antibiotique, NDLR), en traitement ou en prévention« , écrit l’Agence.

Didier Raoult contre l’ANSM

L’ANSM évoque aussi « les recommandations thérapeutiques internationales traduisant un consensus scientifique » allant dans le même sens. Elle relève aussi que dans son courrier de demande d’élaboration d’une recommandation temporaire d’utilisation, daté du 3 août, le Pr Raoult cite l’hydroxychloroquine « sans préciser les modalités envisagées de son utilisation (en termes de population cible, de schéma d’administration, de potentielle association avec l’azithromycine) » et qu’il a par ailleurs « adressé par mail des publications dont toutes ne sont pas validées par un comité de lecture de revue ».

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Publicité

A lire aussi: Ces études nient l’efficacité de l’hydroxychloroquine !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.