Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Disparition Émile : le maire du village contraint de prendre une décision radicale

Publié par Mia le 16 Août 2023 à 20:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La justice a décidé de ne plus communiquer sur l’affaire. De son côté, le maire du Vernet, où a disparu Émile, veut aussi permettre aux enquêteurs de travailler sans interférences. Il annonce donc l’interdiction de circuler dans le village pour les touristes et déplore un tourisme malsain.

Publicité

A lire aussi : Émile volatilisé non-loin d’une fontaine ? Nouveau rebondissement dans l’enquête

Émile : Le maire du Vernet veut éloigner les curieux de son village

Cela fait maintenant plus d’un mois que le petit Emile, 2 ans, a disparu au Vernet. Depuis, l’affaire est ultra-médiatisée et de nombreuses personnes de l’extérieur du village viennent désormais sur place, surtout par curiosité.

Publicité

Un tourisme malsain qui ne plaît pas du tout au maire de la commune où a disparu Émile.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Dès le 14 juillet dernier, il avait annoncé qu’il interdisait aux gens qui ne vivent pas dans la ville et qui ne sont pas des enquêteurs de venir au Vernet. Un arrêté qu’il avait finalement repoussé au 5 août.

Récemment, François Balique a poussé un coup de gueule et a encore repoussé la date de fin d’application de l’arrêté. Maintenant, toute circulation non autorisée dans le village est interdite jusqu’au 31 août.

Publicité
maire emile vernet (3)

A lire aussi : Disparition Émile : la raison pour laquelle il aurait souhaité fuir de chez ses grands-parents

« J’avais pourtant été très clair » : il interdit la circulation libre dans la commune

Publicité

« J’avais pourtant été très clair : ce qui m’importe, c’est la tranquillité de tous les habitants. Je n’ai pas d’autre choix que prendre cet arrêté jusqu’au 31 août« , avait-il déclaré chez BFM DICI.

« Des habitants ont été importunés par des personnes qui n’ont rien à faire ici. Et ce ne sont pas pour les besoins de l’enquête », avait ajouté le maire auprès du Figaro.

« N’oubliez pas que nous sommes des gens simples, nous vivons en paix ici depuis toujours. Nous sommes un village comme les autres. Les gens ont besoin de vivre », a-t-il finalement confié à France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Publicité

Ainsi, jusqu’au 31 août prochain, seuls les habitants et leurs proches, mais aussi les gendarmes et enquêteurs, pourront se rendre au Vernet.

A lire aussi : Disparition d’Émile : lourdes accusations envers le grand-père

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Abonnez vous à la Newsletter TDN