Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Disparition Émile : la raison pour laquelle il aurait souhaité fuir de chez ses grands-parents

Publié par Fanny Jacob le 17 Août 2023 à 8:53
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Cela fait maintenant un mois que le jeune Émile, 2 ans, a disparu dans la commune du Vernet. Il sortait de sa sieste chez ses grands-parents et a échappé à leur vigilance. Mais pourquoi l’enfant serait-il parti de la maison tout seul comme ça ? Le Nouveau Détective a sa petite idée.

La suite après cette publicité

A lire aussi : Affaire Émile : le maire du Vernet prend une décision radicale

Le grand-père d’Émile, un homme très « autoritaire »

Depuis que le petit Emile est porté disparu au Vernet, la famille de l’enfant est sous les feux des projecteurs.

La suite après cette publicité

Les gendarmes en charge de l’enquête interrogent les habitants du village pour retracer les pas du garçonnet. Et parmi les témoignages, des voisins suspectent le père ou le grand-père du petit.

La suite après cette vidéo

Jugés comme « nonchalants » par les habitants, le père et le grand-père d’Emile sont connus dans le village pour être sévères, très religieux et affiliés à l’extrême droite.

Des positions politiques qui seraient à l’origine d’un incendie volontaire de la maison familiale en 2019. Un lieu en ruines où une caméra de surveillance a mystérieusement été enlevée peu avant la disparition d’Émile, d’ailleurs.

La suite après cette publicité

Et alors que les enquêteurs interrogent des voisins, dont un qui pense avoir vu l’enfant, certains autres en viennent à avoir des propos graves à l’encontre des grands-parents de l’enfant.

Un voisin a même émis l’hypothèse que le grand-père ait frappé Émile trop fort et l’ait donc tué. L’ostéopathe de 57 ans était connu pour être « autoritaire ». Selon ce voisin, Émile voulait régulièrement échapper à cette autorité.

L’enfant se rendait même souvent dans une cabane en bois, proche de la maison, mais assez loin pour être tranquille.

La suite après cette publicité
affaire Émile (1)

A lire aussi : Disparition d’Émile : le comportement de sa grand-mère choque

L’enfant aurait voulu retourner dans sa cabane en bois pour jouer

La suite après cette publicité

Et comme le révèle Le Nouveau Détective, le jour de sa disparition Émile était parti jouer avec ses oncles et tante, dont les plus jeunes n’ont pas dix ans”. Ce sont eux qui avaient construit cette cabane.

Une construction en bois synonyme de « de liberté formidable”, d’après le média. Au moment du déjeuner, Émile aurait voulu rester dans la cabane ce jour-là. “Les autres doivent presque le ramener de force à la maison”, expliquent nos confrères.

Ensuite, l’enfant a déjeuné et est parti à sa sieste. Il s’est réveillé vers 16 h 30. Et apparemment, il ne pensait qu’à retourner à la cabane. Est-ce pour cette raison qu’il est parti seul ?

La suite après cette publicité

“Je veux aller jouer à la cabane”, aurait-il dit. “Le petit échappait quelques instants à l’autorité de son grand-père. […] C’était une manière de décompresser« , explique Le Nouveau Détective.

D’après les enquêteurs, la dernière trace de l’enfant se trouve au niveau d’une fontaine de la ville. Aurait-il eu un problème sur le chemin, au niveau du point d’eau ?

A lire aussi : Disparition d’Émile : sa famille victime d’un incendie criminel

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.