Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Disparition d’Émile : le comportement de sa grand-mère choque

Publié par Romane TARDY le 10 Août 2023 à 10:36
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Émile a disparu depuis plus d’un mois. Après de lourdes accusations contre son grand-père, c’est désormais le comportement de sa grand-mère qui est jugé suspect.

Publicité

À lire aussi : Affaire Émile : Ces pistes déjà écartées par les autorités

L’attitude de la grand-mère d’Émile intrigue

Émile, deux ans, a disparu depuis plus d’un mois. Il a échappé à la vigilance de ses grands-parents dans le village du Vernet. Il aurait été vu pour la dernière fois tout seul dans la rue bordant la maison familiale. Depuis, l’attitude de sa famille est analysée de près. Le passé de son père a refait surface et le comportement de son grand-père est apparu suspect.

Publicité

Néanmoins, rien ne prouve à ce stade une quelconque implication de la famille dans la disparition du petit garçon.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Émile

Ce mardi 8 août, un nouveau témoignage a cependant mis en avant le comportement surprenant de la grand-mère du petit depuis la disparition. Anne aurait, en effet, repris ses habitudes estivales, comme le rapporte une cliente d’un bistrot du Haut-Vernet à Paris Match : « Aujourd’hui, les gens ne comprennent pas que la grand-mère aille faire son marché, qu’on la voie à la piscine. C’est ce que disent les gens… » . La mère du petit a également été vue à la piscine avec sa fille d’un an.

Publicité

Cette habitante du hameau a du mal à comprendre cette attitude : « Si moi, je perdais mon petit-fils et qu’on interrompait les recherches, j’aurais été dans tous mes états, j’aurais utilisé les journalistes » .

À lire aussi : Affaire Émile : la justice prend une lourde décision

Un silence nécessaire ?

Publicité

Cependant, un autre résident a défendu la famille en expliquant que « les enquêteurs et le préfet leur ont conseillé de ne pas parler à la presse » afin de ne pas « entraver le cours des investigations » .

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Même s’ils se murent dans le silence, les proches d’Émile se sont constitués partie civile dans l’affaire et peuvent donc dorénavant avoir accès au dossier sur la disparition de l’enfant.

Un proche de la famille a affirmé à Paris Match que dans la famille, « ils ne parlent pas entre eux de l’affaire » . Il est en même temps impossible de se mettre à leur place et de savoir comment réagir face à une telle situation.

Publicité

À lire aussi : Émile enlevé ? « On a affaire à quelqu’un de machiavélique »

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.