Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

En rentrant chez lui, il retrouve sa belle-fille trisomique morte, sa femme inanimée et des médicaments, l’histoire est terrible…

Publié par Fanny Jacob le 26 Nov 2021 à 15:16
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Ce mardi 23 novembre 2021, un homme a découvert avec stupeur sa belle-fille trisomique morte. En rentrant chez lui, son cadavre gisait au sol tandis que sa femme était, quant à elle, inanimée. Les premiers indices montrent qu’il ne s’agissait pas d’un accident, mais d’un meurtre.

La suite après cette publicité
Meurtre belle-fille trisomique morte

>>> A lire aussi : Jonathann Daval : ses étonnantes promenades en Porsche après le meurtre d’Alexia

Un homme retrouve sa belle-fille trisomique morte en rentrant chez lui

Nouveau fait divers. À Flayosc, dans le département du Var, un drame a secoué ce petit village de 4500 habitants. Un homme a retrouvé sa belle-fille trisomique morte et sa femme inanimée en rentrant chez lui. Les deux femmes étaient allongées côte à côte lorsqu’il a fait cette horrible découverte. Sa femme semblait avoir ingéré une grande quantité de médicaments, sans mourir pour autant. Cependant, la fille de sa femme n’a pas eu cette chance. La jeune femme de 21 ans, alors trisomique, est morte vraisemblablement assassinée de la même manière.

La suite après cette publicité

Le cadavre gisant de la jeune femme trisomique a été découvert par son beau-père après qu’il ait trouvé de nombreuses plaquettes de médicaments vides sur le pas de la porte. Son épouse de 52 ans est quant à elle encore en vie et a même avoué son crime

Un homicide ? Deux lettres trouvées sur place

Les équipes médicales sur place ont constaté la mort de sa belle-fille trisomique. De son côté, la mère a été prise en charge par les secours appelés par son mari. Les policiers ont bien trouvé tous les médicaments utilisés dans ce drame. Entre plusieurs plaquettes, ils ont également fait une sordide découverte : deux lettres distinctes accompagnaient les corps.

La suite après cette publicité

Dans la première lettre, nous apprenions la culpabilité de la mère de la jeune fille trisomique décédée. Cette dernière avoue être la seule responsable de cet assassinat tout en décrivant une situation familiale insoutenable. Dans la seconde lettre, la femme s’excuse auprès de son autre fille, âgée de seulement 18 ans.

Ces deux lettres semblent être la preuve d’un assassinat suivi d’une tentative de suicide. Une enquête est actuellement en cours en attendant d’entendre le témoignage de la mère.

>>> A lire aussi : En jouant à action ou vérité, un étudiant avoue le meurtre d’une grand-mère