Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

En jouant à action ou vérité, un étudiant avoue le meurtre d’une grand-mère

Publié par Nicolas F le 14 Nov 2021 à 16:31
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Mary Gregory est décédée à 94 ans, des suites de l’intoxication causée par l’incendie survenu à son domicile, en mai 2018. Quelques mois plus tard, Tiernan Darnton, 21 ans, a avoué à ses amis, lors d’une séance du jeu action ou vérité, avoir démarré le feu. Le jeune homme vient d’être reconnu coupable du meurtre de la vieille dame qu’il connaissait bien.

Publicité

>>> À lire aussi : Snapchat : quand l’application sert à avouer un meurtre…

Une vieille dame meurt des suites d’un incendie à son domicile

Mary Gregory a été retrouvée parterre, sous la table de sa véranda, à son domicile, dans le Lancashire, en Angleterre. Emmenée à l’hôpital, elle est décédée quelques jours plus tard. Selon l’autopsie, la vieille dame serait morte des suites des inhalations des fumées de l’incendie qu’elle aurait accidentellement provoqué à son domicile. Mary était atteinte de démence et était une très grande fumeuse.

Publicité

>>> À lire aussi : Cette grand-mère aurait tenté de tuer ses petits-enfants dans un incendie

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Le meurtrier balance son secret en jouant à action ou vérité

Tiernan Darnton cachait un lourd secret depuis des mois et il a voulu alléger sa conscience, lorsqu’il s’est retrouvé entouré de ses amis. L’étudiant jouait à action ou vérité avec ses amis, quand on lui a demandé de raconter quelque chose d’incroyable. Tiernan a alors dit à ses camarades : « J’ai un secret que je n’ai jamais raconté. J’ai tué quelqu’un ». Ses amis n’y ont cru qu’à moitié mais ils lui ont fait jurer de ne pas le répéter. Quelques temps plus tard, se sentant menacé par les révélations qu’il avait faites à certains amis peu fiables, il a eu besoin d’en parler à son thérapeute. Il a alors expliqué qu’il avait tué Mary, la mère de son beau-père, parce qu’elle souffrait énormément de sa démence. Il aurait voulu abréger ses souffrances.

Publicité

>>> À lire aussi : Veuve noire, tueuse d’enfants ou prédatrice sexuelle… Découvrez les pires tueuses en série de l’histoire !

La révélation arrive jusqu’à l’oreille de la police

Le jeune homme a également confié à son thérapeute qu’il avait raconté son secret à certains amis lors d’un jeu d’action ou vérité et qu’on lui avait conseillé de ne pas en parler. Mais parmi ce groupe de personnes se trouvait aussi une personne peu recommandable qui aurait pu le faire chanter ou l’envoyer en prison en révélant son secret. Le thérapeute a fait part des révélations de son patient à la police.

Publicité

>>> À lire aussi : Incendie meurtrier : un couple et leur enfant de 8 ans retrouvés carbonisés

Le jeune homme a été reconnu coupable du meurtre de sa belle-grand-mère

Le procès de Tiernan Darnton vient de se dérouler en Angleterre. Lors du procès, le juge a entendu des preuves accablantes. La police a par exemple trouvé des plans du domicile de la victime, sur lesquels il avait dessiné des endroits pour se cacher et des issues de secours. L’historique de son navigateur internet indiquait qu’il avait fait des recherches comme « Je suis un meurtrier » ou « J’ai encore envie de tuer ». L’enquête a révélé qu’il avait désactivé les détecteurs de fumée, volé un jeu de clés et coupé la ligne téléphonique. Le juge a reconnu le jeune homme coupable. La peine sera annoncée prochainement.

Publicité

>>> À lire aussi : Magali Berdah craque sur TPMP : Elle livre un témoignage bouleversant sur le meurtre de sa belle-soeur (vidéo)

étudiant avoue avoir tué une grand-mère
Crédits : Lancashire Police

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Abonnez vous à la Newsletter TDN