Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Un judoka retrouvé pendu dans la forêt : Suicide ou meurtre ?

Publié par Mia le 12 Nov 2021 à 15:39
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Porté disparu depuis le 29 octobre, le judoka Antoine Seguin a été retrouvé sans vie dans la forêt de Plaisir dans les Yvelines. L’homme de 35 ans était pendu à un arbre. La piste du suicide est évoquée tandis que des zones d’ombre planent sur sa disparition macabre. Afin de comprendre ce qui s’est véritablement passé, une enquête criminelle est ouverte.

Disparition antoine seguin
Les vidéos du jour à ne pas manquer

>>> A lire aussi : Adriana Karembeu battue par l’homme de sa vie : elle fait des révélations glaçantes ! (vidéo)

Disparition d’Antoine Seguin : L’homme retrouvé pendu dans les Yvelines

Après l’affaire Jubillar, place à l’affaire Antoine Seguin. Un nouveau fait divers non résolu. Antoine Seguin est porté disparu depuis le 29 octobre dernier. L’homme de 35 ans devait se rendre à une soirée dans le nord de Paris avec quelques amis le jour même. N’étant pas au rendez-vous, ses proches donnent l’alerte. Finalement, le judoka a été retrouvé mort ce 30 octobre 2021 en plein cœur de la forêt de Plaisir dans les Yvelines. Antoine Seguin était alors pendu à un arbre. La police judiciaire de Versailles a été chargée des investigations.

Il habitait Suresnes (Hauts-de-Seine). Le soir de sa disparition, ses amis lui envoyaient des messages sur WhatsApp. Apparemment, sa famille n’avait plus de nouvelles de lui depuis plus de dix jours. Pourtant, les messages de ses amis datant du 29 semblaient avoir été lus. Cette information suggère qu’il ignorait volontairement les membres de sa famille.

Cependant, l’homme est décédé peu de temps après par pendaison. Les circonstances précises de sa disparition demeurent à ce jour encore floues. Pour la police, la piste du suicide est à privilégier. Mais, l’autopsie démontre tout autre chose. Antoine Seguin aurait reçu plusieurs coups avant de mourir. L’enquête est en cours pour déterminer si ce « prétendu suicide » était en fait un meurtre.

Enquête en cours : Des incohérences entre suicide et meurtre

Affaire Antoine Seguin

La piste criminelle est donc à ce jour explorée en parallèle. Le défunt aurait subi divers coups avant de mourir. Et pourtant… Tout suggère un suicide. Mise en scène ? Coïncidences ? La police étudie toutes les possibilités. Lorsque sa dépouille a été découverte par un joggeur qui passait dans le bois, les enquêteurs ont été surpris de constater qu’il avait toujours son téléphone et la clef de sa voiture. Sa voiture est d’ailleurs toujours stationnée à son domicile. Rappelons que la victime habitait à quasiment 40 minutes du lieu de sa mort en voiture. À pied, il aurait donc marché 5 heures, puisqu’il n’a pas pris sa voiture. Étrange, non ? C’est en effet peu probable.

Son téléphone a donc été fouillé par les policiers afin d’y trouver un indice. Ces derniers ont trouvé un message assez contradictoire avec la piste meurtrière. Nous y retrouvons donc un message dans lequel il fait part de ses intentions de mettre fin à ses jours. Un texte qu’il n’a envoyé à personne. Un criminel aurait-il voulu maquiller ce crime en suicide ? Ou le trentenaire a-t-il réellement mis fin à ses jours ? L’enquête criminelle est en cours et nous en saurons sûrement plus sur les circonstances étranges de la disparition d’Antoine Seguin dans les jours à venir.

Abonnez vous à la Newsletter gratuite TDN

>>> A lire aussi : Affaire de la joggeuse: Cette camionnette mystérieuse qui intrigue les enquêteurs

0