Atroce : Donald Trump prépare l’autorisation de la chasse des ours dans leur tanière, en Alaska

Publié par Manon le 30 Mai 2020

Un nouvel héritage de Barack Obama est attaqué le président des États-Unis, Donald Trump. Ce dernier souhaite annuler l’interdiction de chasser les ours, les coyotes ainsi que les loups dans leur tanière.

Donald Trump chasse ours Alaska

>>> À lire aussi : Commissariat en feu, émeutes : les images terrifiantes de Minneapolis mis à feu et à sang après la mort de George Floyd ! (vidéo)

Donald Trump s’en prend une nouvelle fois à un héritage de Barack Obama

Donald Trump veut pulvériser une nouvelle fois un héritage de son prédécesseur, Barack Obama. L’actuel président des États-Unis souhaite promulguer une loi autorisant la chasse aux ours, aux coyotes et aux loups dans leur tanière en Alaska. 

Ainsi, Donald Trump revient sur une disposition établie par le gouvernement Obama. Cette disposition interdisait certaines pratiques de chasser, notamment d’attirer les ours avec de la nourriture telle que des donuts. Ces méthodes très controversées avaient vivement indigné les associations de défense des animaux.

Le directeur du Center for Western Priorities, Jesse Prentice-Dunn, estime que ce changement est « incroyablement cruel » et qu’il est le « dernier d’une série d’efforts visant à réduire les protections de la faune américaine à la demande des compagnies pétrolières et des chasseurs de trophées. »

>>> À lire aussi : Emmanuel Macron et Brigitte Macron : le couple obligé de se serrer la ceinture…

Une réglementation publiée dans la semaine

À l’opposé, David Vela, le directeur adjoint du parc, a affirmé que ce changement « alignerait plus étroitement les réglementations sur la chasse et le piégeage avec celles établies par l’État de l’Alaska. »

Cette réglementation devrait être officiellement publiée cette semaine, explique The Guardian. En effet, il précise également que la loi de l’Alaska sera toujours appliquée. Cette dernière autorise seulement dans certaines régions intérieures de l’État à chasser les oursons.

Toutefois, les chasseurs seront plus libres dans leurs pratiques. Ils pourront, par la même occasion, tuer des ours noirs que ce soit des mâles, des femelles ou encore leurs petits, en les attirant en dehors de leur tanière.

>>> À lire aussi : Auschwitz : des objets cachés par les prisonniers ont été découverts dans les conduits

Source : L’Express
0