Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Racisme, sexisme : L’école privée où sont scolarisés les enfants de la ministre de l’Education nationale fait grandement polémique

Publié par Mel Dib le 19 Jan 2024 à 5:36
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Au coeur des débats, l’établissement privé Stanislas, où sont scolarisés les enfants de la ministre de l’Education nationale, est plus que jamais critiqué pour ses pratiques douteuses.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Un influenceur retire ses enfants de l’école à cause du poids de leur enseignante

L’école Stanislas très surprenante dès le papier

La suite après cette vidéo

Plus célèbre que jamais en raison des déclarations de la nouvelle ministre de l’Éducation nationale, l’école Stanislas surprend beaucoup de monde.

La suite après cette publicité

Par son règlement, l’établissement se voudrait très stricte, dès le plus jeune âge. « Tout comportement relevant de la vie intime est incompatible avec les exigences de la vie en commun » .

Les pantalons slim, les colliers et bracelets seraient interdits pour les garçons. Chez les filles, le maquillage et le débardeur sont interdits. Si vous êtes un garçon aux cheveux longs, vos rêves d’intégrer Stanislas s’écroulent puisque seuls des « cheveux courts, propres et dégradés au niveau des oreilles » seraient autorisés.

stanislas
La suite après cette publicité

À lire aussi : Révolution dans les Écoles : Vers un Nouveau Calendrier Scolaire

Déjà bien connue

Si les feux des projecteurs sont sur cette école depuis quelques jours, ce n’est pas la première fois qu’on entend parler d’elle. En 2022, Mediapart avait réalisé une enquête exclusive. On retrouvait notamment le témoignage choquant d’un ancien lycéen de l’école. Il affirmait que le lycée « faisait en sorte que l’homosexualité soit réprimée et que ce soit quelque chose de honteux » .

La suite après cette publicité

Et ce mardi, Mediapart a en remis une couche puisqu’ils ont rapporté des « dérives » à caractère homophobe et sexiste dans l’établissement Stanislas.

Cette école, qui jusqu’à présent était financée par la mairie de Paris, a vu cette dernière expliquer via un communiqué « suspendre le financement de l’établissement (…) à titre conservatoire, dans l’attente des clarifications requises de la part de l’État » . En 2022-2023, la mairie de Paris avait versé 1 373 905 euros à l’école Stanislas.

À lire aussi : Bientôt l’uniforme pour vos enfants à l’école ? Gabriel Attal vous répond

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.