Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Kim Jong-un passe une nouvelle fois aux menaces avec l’arme nucléaire…

Publié par Céline le 29 Juil 2022 à 18:29
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Mauvaise nouvelle en ce vendredi 29 juillet. En effet, Kim Jong-un a affirmé qu’en cas de conflit armé avec les États-Unis et la Corée du Sud, il n’hésiterait pas à « mobiliser sa puissance absolue ».

Kim Jong-un prêt à utiliser sa « Puissance absolue »

Ce jeudi 28 juillet 2022, Kim Jong-un a affirmé qu’en cas d’affrontement militaire avec les Etats-Unis et la Corée du Sud, il serait entièrement prêt à déployer sa force de dissuasion nucléaire.

« Notre force de dissuasion nucléaire est prête à mobiliser sa puissance absolue de manière fiable, précise et rapide. »

Le Président Coréen a également indiqué que ses forces armées sont « parfaitement préparées » à « faire face à tout affrontement militaire avec les États-Unis ». Ces propos ont été déclarés face à une assemblée de vétérans de la guerre de Corée de 1950-1953. A l’occasion d’une célébration marquant l’armistice : le « Jour de victoire ».

En juin dernier, les États-Unis et la Corée du Sud avaient déjà affirmé qu’ils n’hésiteraient pas à riposter rapidement avec plus de sanctions. Et même une révision de la « posture militaire » américaine si Kim Jong-un s’aventurait à effectuer de nouveaux essais nucléaires. Cette semaine, l’armée américaine a réalisé des exercices de tir réel en Corée du Sud. Pour la première fois depuis 2019, des hélicoptères d’attaque Apache étaient d’ailleurs déployés…

Kim Jong-un affirme qu'il est «prêt à déployer» sa force de dissuasion nucléaire en cas d'affrontement militaire avec les États-Unis

« Parler d’une action militaire contre notre nation est absurde »

Lors de son élocution, Kim Jong-un a également souhaité critiquer Yoon Suk-yeol, le nouveau président conservateur sud-coréen. Ce dernier a, pour mémoire, pris ses fonctions en mai dernier. Et il a promis de se montrer beaucoup plus ferme à l’égard de son voisin du nord.

« Parler d’une action militaire contre notre nation, qui possède des armes absolues, est absurde . C’est également une action autodestructrice extrêmement dangereuse », riposte la dirigeant de Corée du Nord.

Selon Kim Jong-un, le nouveau gouvernement de Yoon serait tout simplement un groupe de « gangsters ».

0