Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Elon Musk a racheté Twitter pour 44 milliards de dollars ! Qu’est-ce que cela implique ?

Publié par Celine Spectra le 26 Avr 2022 à 9:54
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Finalement, pas si ruiné que cela le patron de Tesla ! En effet, l’homme le plus riche au monde, Elon Musk vient de réussir à se financer le réseau social Twitter.

Il s’avère que dans la vie, la persistance paye. Et ce n’est pas Elon Musk qui nous dira le contraire ! En effet, ses négociations avec Twitter viennent d’aboutir et le milliardaire vient de racheter le réseau social. Ce lundi, le patron de Tesla a passé un accord avec le conseil d’administration de Twitter et a emporté le réseau au prix de 54,20 dollars par action. Ce qui le valorise désormais à environ 44 milliards de dollars.

Est-ce finalement une bonne chose pour la liberté d'expression ? Elon Musk gère désormais Twitter !

Instagram

 

Sous le commandement d’Elon Musk, Twitter sera désormais une entreprise privée

Elon Musk a toujours été clair sur ce fait : il désire faire de Twitter une entreprise privée, non cotée en Bourse. Et pour réussir à mener à bien son projet, le milliardaire va racheter le réseau social au prix de 54,20 dollars par action. Ce qui représente environ 38 % de plus que sa valeur le 1er avril à la clôture de la Bourse de New York.

Avec un tel changement, le patron de SpaceX peut désormais avoir les mains libres. Et modifier à sa guise le fonctionnement du réseau social. Comme il le déclare dans son communiqué, « la liberté d’expression est le socle d’une démocratie qui fonctionne« . Pour lui, Twitter est donc un peu comme la place publique numérique. Où les sujets vitaux pour le futur de l’humanité pourront, grâce à ce rachat, enfin « librement » être débattus.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @elonmusk

Comment a-t-il pu financer cet achat ?

L’action du groupe a été suspendue quelques instants avant la parution du communiqué. Vers 17 h GMT, elle avait pris plus de 6% après avoir frôlé les 52 dollars. Notamment grâce aux rumeurs de la presse américaine.

La semaine dernière, celui qui avait proposé un match de boxe à Poutine avait indiqué qu’il avait sécurisé 46,5 milliards de dollars afin de mener à bien cette acquisition. Ceci a d’ailleurs pu être possible également grâce à deux prêts bancaires de Morgan Stanley. Mais aussi, bien évidemment, à sa fortune personnelle. Celui qui prévoit la fin du monde, avait également évoqué la possibilité de lancer une offre publique d’achat. Et avait souhaité passer directement par les actionnaires… Afin de contourner le conseil d’administration.

0