Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

La France bientôt attaquée ? Emmanuel Macron prend une décision radicale

Publié par Romane TARDY le 03 Oct 2022 à 10:45

Emmanuel Macron reste très prudent face au conflit en Ukraine. Les conséquences en France sont déjà difficiles à gérer : hausse des prix, pénurie, limitation du chauffage… Toutefois, ce lundi, c’est un autre aspect qui préoccupe le président. D’après Europe 1, le chef de l’Etat craint une attaque sous-marine.

A lire aussi : Guerre en Ukraine : Brigitte Macron impliquée dans une opération spéciale

Emmanuel Macron inquiet après des sabotages sous-marins

L’Europe est toujours en tension. Alors que Vladimir Poutine ne renonce pas malgré le désespoir de ses troupes, plusieurs explosions de gazoducs russes en mer baltique, qui étaient reliés à l’Europe, inquiètent. Ils ont été victimes de sabotages provoquant des fuites. Ces événements mettent en évidence la vulnérabilité des infrastructures sous-marines mondiales. La menace d’une attaque russe visant à paralyser les réseaux numériques s’amplifie.

Emmanuel Macron, lui-même, s’est montré inquiet et a décidé d’agir. Il a demandé une inspection des câbles sous-marins français. Immergés à plusieurs dizaines de mètres de profondeur, il veut s’assurer qu’ils ne connaitront pas le même sort. Cela représente une trentaine de tuyaux à vérifier. Toutefois, une telle surveillance s’avère très compliquée : certains câbles parcourent des dizaines de milliers de kilomètres.

Emmanuel macron

A lire aussi : La présidente de l’Assemblée nationale « rappelée à l’ordre » par Emmanuel Macron ? Elle se confie sur leur relation

Une attaque qui pourrait paralyser la France

Une attaque serait une catastrophe pour le pays. La France fait partie des pays les plus connectés d’Europe et se présente comme le principal point d’entrée de l’Union européenne pour les flux de données. En cas d’attaque, Emmanuel Macron pourrait décider de l’arrêt de grosses plateformes telles Netflix ou Youtube qui consomment une bande passante considérable. Cela permettrait de privilégier les données les plus importantes telles celles des hôpitaux, des banques ou encore des aéroports. La pire situation serait qu’au moins quatre mégas câbles soient touchés en même temps. Le pays pourrait alors être paralysé.

Toutefois, ces câbles sont déjà bien équipés. Des capteurs ultra sensibles dynamisent le transit des données et peuvent signaler tout problème ou acte de sabotage. D’après Camille Morel, chercheuse et spécialiste de la géopolitique des câbles sous-marins contactée par TF1Info, ce scénario catastrophe d’un black-out d’Internet en Europe est peu probable : « Nous avons un réseau de câbles suffisant pour faire circuler la donnée. La France, par exemple, possède une vingtaine de câbles. Donc, on aurait toujours moyen de dérouter l’information. Ce n’est pas comme avec un pipeline » . Emmanuel Macron préfère donc prévenir que guérir.

A lire aussi : Emmanuel Macron fait une grande annonce au sujet de la guerre en Ukraine

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.