Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Tentative d’attentat contre Emmanuel Macron : deux hommes arrêtés !

Publié par Leslie le 09 Déc 2019 à 19:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le 10 novembre dernier, deux hommes de 30 et 45 ans ont été arrêtés Ils ont été mis en examen avant d’être placés en détention pour « association de malfaiteurs terroriste criminelle ». Ils avaient en effet planifié un attentat contre Emmanuel Macron. Mais, qui sont-ils réellement ?

>>> A lire aussi : Attentat de Strasbourg : un complot pour certains gilets jaunes

De nouveaux éléments concernant la tentative d’attentat contre Emmanuel Macron

Le Journal du Dimanche a apporté de nouveaux éléments concernant la tentative d’attentat sur Emmanuel Macron. Deux individus ont été arrêtés lors des commémorations du 11 Novembre en Moselle. Âgés de 30 et 45 ans, ils faisaient partie du groupe identitaire « Les Barjols« . Un groupe  d’extrême droite et en référence avec les légionnaires français envoyés au Mali. Il a été a en 2017 par Denis Collinet, Lorrain et contributeur au site web « Riposte Laique« .

Cette tentative d’attentat a donc été déjouée par la DGSI (Direction Générale de Sécurité Intérieure). Elle s’est servie d’écoutes téléphoniques et de perquisitions pour découvrir leur plan.

Un attentat contre Emmanuel Macron parfaitement planifié

>>> A lire aussi : Emmanuel Macron : cette phrase qui fait scandale !

Un attentat contre Emmanuel Macron totalement prévu

Le Journal du Dimanche rapporte que cette tentative d’attentat contre Emmanuel Macron était totalement prévue. L’un des deux s’était muni d’une arme et avait même « visité des bunkers, vestiges des guerres mondiales dans l’est de la France, pouvant servir de base de repli après l’attentat ». D’ailleurs, on apprend que durant la perquisition,« un important matériel informatique, comprenant des écrits encore en cours d’analyse et des armes détenues sans autorisation, ont aussi été saisis. »

Jean Pierre B, l’un des deux hommes, est un sexagénaire déjà surveillé depuis 2018. Il avait en effet proféré des menaces envers le chef de l’État sur les réseaux sociaux. Actuellement en détention avec son comparse, les malfaiteurs affirment avoir agi pour défendre « un pays à la dérive frappé par une double menace des musulmans et des migrants« .

> Emmanuel Macron menacé de mort : « Ils me tueront peut-être d’une balle »

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.


Inscrivez-vous à la newsletter.
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
0