Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Fin du permis à point ? Éric Zemmour veut mettre fin au « racket organisé par l’État »

Publié par Justine le 25 Oct 2021 à 11:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Toujours pas officiellement candidat à la présidentielle, Éric Zemmour poursuit sa « campagne » et dévoile ses mesures une à une. Cette fois, le polémiste s’attaque au permis à points et n’y va pas de main morte.

Éric Zemmour permis points

Grand Jury de RTL – Le Figaro – LCI

>>> À lire aussi : Eric Zemmour : ce document secret qui a fuité le met dans l’embarras

La nouvelle mesure forte d’Éric Zemmour

Invité du Grand Jury de RTL – Le Figaro – LCI, Éric Zemmour fait de nouveau parler de lui avec une proposition qui va bouleverser notre quotidien. En effet, le polémiste souhaite faciliter la vie des Français qu’ « on ne cesse d’emmerder », explique-t-il en faisant référence à la citation de Georges Pompidou. Et pour ça, il aimerait supprimer le permis à points pour trois grandes raisons :

  1. « Ça ne sert à rien » ;
  2. Il s’agit d’un « racket organisé par l’État » puisque « l’automobilisme est une vache à lait » pour l’État ;
  3. Ce fonctionnement est « infantilisant ».

En plus de cette suppression, il voudrait réinstaurer la limitation de vitesse à 90 km/h sur les routes nationales. L’objectif de cette mesure est de se distinguer des autres candidats, avec des mesures concrètes et inattendues. Il souhaite faire un pied de nez aux multiples interdictions souhaitées par les écologistes et la gauche, comme les axes réservés aux vélos ou l’interdiction des véhicules thermiques par exemple.

>>> À lire aussi : Permis de conduire : vos points vont s’envoler à partir de 2022 !

Le programme d’Éric Zemmour se dévoile

Il poursuit l’énumération de ses mesures. Zemmour souhaite :

  • Expulser les « 25 % d’étrangers dans les prisons françaises » dans leur pays d’origine ;
  • Réindustrialiser la France ;
  • Supprimer les aides aux étrangers puisque pour lui, « la solidarité nationale doit être maintenue et réservée aux Français » ;
  • Enfin, même s’il ne souhaite pas la fin du mariage pour tous ni la suppression de l’avortement, il veut « bloquer » la PMA sans père.

Malgré son omniprésence dans les médias et ses propositions fortes, parfois choquantes, Éric Zemmour se fait une grande place dans les sondages alors qu’il n’est pas encore officiellement candidat à la Présidentielle de 2022. Dernièrement, cette décision « mûrit dans sa tête », mais s’il se présente « ce serait pour gagner, évidemment ».

>>> À lire aussi : « C’est criminel » : Eric Zemmour s’en prend violemment aux élèves transgenres (vidéo)

close

Inscrivez vous à la Newsletter gratuite du TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.