États-unis : des parents végans laissent mourir de faim leur bébé d’un an

Publié par Jade le 26 Déc 2019

Aux États-Unis, un couple végan a été arrêté pour maltraitance sur leurs quatre enfants après que le plus jeune, âgé d’un an, est été retrouvé mort de malnutrition.

Aux États-unis, un couple végan arrêté pour cause de maltraitance et négligence sur leurs enfants

Décidément les vététaliens ont une vision bien différente de la nôtre. Aux États-unis, Ryan et Sheila O’Leary est un couple de végans endurci. Ils sont accusés par la cour de justice américaine de mal nourrir leurs quatre enfants de 1 à 11 ans. En effet, le couple ne nourrissait leurs enfants qu’avec des fruits et des légumes crus. Ce comportement a entrainé de grave carence pour ces jeunes enfants. Ces derniers ont besoin de beaucoup d’énergie pour se développer dans les meilleures conditions.

Malheureusement ce régime alimentaire a coûté la vie au plus jeune (âgé seulement d’un an). Le bébé, au moment de sa mort, ne pesait que 7 kilos… De plus, la mère de famille avait accouché à son domicile et l’enfant n’avait donc jamais été suivi par un médecin. Aucun des parents ne s’est demandé si leurs enfants étaient en bonne santé et surtout s’ils n’étaient pas victime de carence. Un comportement inacceptable…

Selon le rapport d’autopsie des États-unis, le bébé est mort dû à une déshydratation sévère. Mais, après plusieurs analyses on a pu constaté que le petit garçon avait également des problèmes hépatiques mais aussi des gonflements des mains, des pieds et des jambes.

>>> À lire aussi : Allemagne : deux ans après sa disparition, un adolescent a été retrouvé chez un pédophile

Leur dernier enfant âgé d’un an est retrouvé mort de malnutrition

La mère de famille a déclaré aux enquêteurs, que l’enfant ne se nourrissait plus depuis une semaine. Cette dernière avait aussi remarqué que son enfant avait du mal à respirer (la veille de sa mort). Mais pas plus alarmée que cela, Sheila O’Leary est partie se coucher. Le lendemain matin, elle découvre son petit garçon mort dans son lit. Le couple est accusé d’homicide involontaire et de maltraitance sur leurs quatre enfants.

Mais les États-unis ne sont pas prêts à clôturer l’enquête. En effet, si leur petit garçon a succombé à son alimentation désastreuse, les trois autres enfants pourraient subir le même sort… Les enquêteurs américains ont alors constaté que leurs filles âgées de 3 et 5 ans étaient extrêmement petites et maigres pour leur âge. Les deux fillettes présentaient des caractéristiques évidentes de malnutrition. Elles avaient le teint pâle et jaunâtre mais aussi des dents très abîmées et noircies par les caries.

Heureusement, la plus vieille des filles, née d’une précédente union est en meilleur état de santé (grâce notamment à ses nombreux séjours chez son père).

>>> À lire aussi : Un conducteur de tramway fait un malaise : cet acte héroïque a sauvé les passagers

0