Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Une experte en sexualité Koweïtienne affirme avoir inventé un suppositoire contre l’homosexualité

Publié par Leslie le 26 Avr 2019 à 18:07
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’est l’information santé choquante qu’à dévoilé une thérapeute à la télévision du Koweït. Elle affirme avoir inventé un suppositoire contre l’homosexualité !

Publicité

 

>>> A lire aussi : Les homosexuels ne pourraient adopter que les enfants boudés par les hétéros

Publicité

Une thérapeute Koweïtienne affirme avoir un suppositoire contre l’homosexualité

C’est l’affirmation la plus folle entendue durant ces dernières années concernant l’homosexualité. Une spécialiste de la sexualité Kawoeïtienne s’est exprimée dans une émission de Scope TV sur un suppositoire qu’elle aurait trouvé contre l’homosexualité.

« Des suppositoires thérapeutiques qui freinent les envies sexuelles des garçons du troisième genre, ainsi que du quatrième genre, c’est-à-dire les lesbiennes masculines ». 

Publicité

Cette interview a été traduite par Memri, une organisation se situant à Washington et qui traduit les médias en langue arabe. Pour cette thérapeute, les garçons du « troisième genre » sont en réalité les hommes homosexuels.

>>> A lire aussi : Choc : Un médecin propose de « soigner » l’homosexualité à base d’homéopathie.

Un suppositoire pour détruire un «ver anal» responsable de l’homosexualité

Publicité

En effet, pour Mariam Al-Sohel, l’homosexualité est une maladie qui serait transmise par un viol. D’après elle, son suppositoire révolutionnaire pourrait combattre un ver anal qui serait responsable de cette « anomalie ». Elle affirme que sa méthode est scientifique et provenant de la « médecine prophétique ».

« Les désirs sexuels se développent quand une personne est agressée sexuellement. Ils persistent ensuite à cause de la présence d’un ver anal qui se nourrit de sperme. Donc j’ai créé des suppositoires, qui peuvent être utilisés dans certains contextes. Ils guérissent ces désirs en exterminant le ver qui se nourrit de sperme », a-t-elle déclaré.

> Un test pour détecter l’homosexualité ?

Publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Abonnez vous à la Newsletter TDN