Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Facebook : les numéros de téléphone de 20 millions de français dévoilés sur internet

Publié par Lucas le 05 Avr 2021 à 5:33

Cela commence par devenir une habitude ces derniers temps. En effet, près de 500 millions de données personnelles d’utilisateurs du réseau social Facebook ont été mises en ligne sur le darkweb après avoir été piratées en janvier dernier. Parmi elles, 20 millions de numéros de téléphone de Français ont, entre autres, été divulgués. L’agence anti-cybercriminalité américaine met notamment en cause la négligence de Facebook vis-à-vis de ces piratages, qui rappelle étroitement le scandale Cambridge Analytica.

Facebook données volées millions

>>> A lire aussi : Facebook Messenger : un rapport qui fait froid dans le dos sur l’espionnage de vos données personnelles !

500 millions de données piratées sur Facebook

Le piratage était survenu en janvier dernier, et concernait alors près de 500 millions de données tout autour du globe, dont certaines avaient été piratées même bien avant, en 2019. Entre autres, la moitié des Français détenteurs d’un compte sur Facebook est concernée, soit environ une vingtaine de millions d’entre eux. Parmi ces données, on y retrouve notamment des numéros de téléphone, des dates de naissance, ou encore des adresses email. Elles ont toutes été mises en ligne sur un forum de hackers, spécialisés dans le piratage informatique.

Seulement, un problème se pose tout particulièrement. En effet, de nombreuses données appartiendraient toujours aux utilisateurs concernés, qui ne sont probablement pas au courant que leurs données sont concernées par ces piratages.

>>> A lire aussi : Facebook : Les numéros de téléphone de plus de 500 millions d’utilisateurs en vente sur Telegram

Gare aux arnaques

Ce type de piratages et de vols de données n’est pas nouveau dans l’Histoire de Facebook. Cette fois-ci, les millions de données volées sont une réelle menace pour Alon Gal, directeur de l’agence anti-cybercriminalité américaine. Selon lui, les données pourraient être utilisées à des fins d’arnaques, pour tenter de récupérer encore plus de données tout autour du monde.

>>> A lire aussi : Attention arnaque : elle se fait escroquer de 10 000 € sur Facebook !

Source : BFM TV