Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Les fêtes de fin d’années de nouveau menacées ? Cette annonce de Véran qui inquiète les français !

Publié par Céline le 29 Nov 2021 à 10:46
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce dimanche 28 novembre, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a profité d’une visite dans un centre de vaccination pour répondre aux questions sur la situation sanitaire actuelle. Une annonce qui a eu le chic d’inquiéter les Français…

Les fêtes de fin d'années de nouveau menacées ? Cette annonce de Véran qui inquiète les français !

Image Youtube

Les vidéos du jour à ne pas manquer

>> À lire aussi : Covid-19 : Peut-on faire sa dose de rappel dans un centre de vaccination différent ? 

Cette annonce de Véran qui inquiète les Français !

Olivier Véran était donc en visite ce dimanche 28 novembre dans un centre de vaccination de Paris. Le ministre a profité de l’occasion pour répondre aux questions des journalistes sur le rappel du vaccin Covid. Et aussi sur l’apparition du nouveau variant Omicron… 

Depuis samedi, chaque personne majeure pouvait recevoir une dose de rappel du vaccin anti-Covid. Suite à 48 h après l’injection du rappel, il s’avère que le niveau d’immunité conférée par le vaccin remonte à son maximum. Le ministre espère donc que cette protection nous permettre de passer cette vague sans mesure de restriction des libertés. Néanmoins, M. Véran a jugé qu’il était “trop tôt” pour pouvoir se prononcer sur l’efficacité réelle du vaccin face à ce variant.

>> À lire aussi : Vaccin Covid-19 : les effets secondaires de la troisième dose pires que la seconde injection ?

L’objectif : se rapprocher avant la fin de semaine des 10 millions de Français ayant reçu leur dose de rappel

Olivier Véran a également profité de son passage au centre de vaccination pour indiquer que “sur les quarante-huit dernières heures, 700.000” personnes s’étaient fait injecter la dose de rappel. La moitié d’entre eux auraient d’ailleurs eu recouru à la médecine de ville afin de se la faire administrer. Le Ministre espère donc fortement qu’on approche, avant la fin de semaine des 10 millions de Français, ayant reçu leur rappel.

>> À lire aussi : Le Covid-19 encore là dans 10 ans : Ce triste scénario qui se dessine…

0