Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Fin du masque dans les transports en commun : Dans quels endroits et pour qui est-il recommandé de le garder ?

Publié par Lauryn Bikile le 12 Mai 2022 à 13:05
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’annonce tant attendue est enfin tombée : le port du masque ne sera plus obligatoire dans les transports à partir du 16 mai, comme l’a déclaré Olivier Véran, ce mercredi 11 mai 2022. Bien qu’il reste tout de même préconisé pour certaines personnes, et dans des transports précis ! On vous en dit plus ! 

 

Pour qui le masque reste recommandé ?

C’est la nouvelle qui a fait énormément réagir hier : la fin du port du masque dans les transports en commun dès lundi prochain a officiellement été annoncée par le ministre de la Santé Olivier Véran.

Mais ce mercredi 11 mai 2022, le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari, a confié sur Franceinfo que, bien que le masque ne soit plus obligatoire dans les transports en commun, il reste vivement « recommandé » pour les « personnes fragiles » . Ce qui explique d’ailleurs que le port du masque soit encore obligatoire dans les centres de santé.

Avis d’ailleurs partagé par Olivier Véran, qui, à sa sortie du conseil des ministres, a également déclaré : « Le port du masque reste recommandé » , estimant ainsi que l’obligation de le porter n’était plus utile, étant donné que la vague actuelle de Covid-19 est en constante diminution dans le pays. 

Dans quels transports est-il préférable de ne pas l’enlever ?

 

masque dans les avions

En ce qui concerne les avions, Jean-Baptiste Djebbari a affirmé qu’il recommande tout de même de garder son masque, bien qu’il ne l’oblige pas. Interviewé sur Franceinfo, il a notamment confié avoir travaillé « depuis plusieurs semaines avec l’autorité de l’aviation européenne et à compter de lundi prochain les États vont inscrire dans leur droit que le masque devient également recommandé pour les avions. L’idée c’est qu’au niveau européen, dans les jours qui viennent, on puisse avoir un masque recommandé mais plus obligatoire » .

Et même si, le port du masque n’est plus obligatoire, il faut tout de même faire très attention car en réalité : « On n’est pas à l’abri que l’épidémie reprenne de plus belle en septembre ou en octobre » , comme l’a déclaré Jacques Reynes, infectiologue et chef du service du CHU de Montpellier, interrogé par 20 minutes. Avant d’ajouter  : »D’autant plus que des variants émergent. Tant que l’épidémie n’est pas à zéro, le risque n’est pas nul » .

Sans oublier qu’Olivier Véran a évoqué la possibilité d’une nouvelle campagne de vaccination de rappel à la rentrée « si jamais une vague devait émerger » , bien qu’il n’ait pas pu préciser la population qui en serait la cible.

Donc, restez prudent ! 

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0