Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Ukraine : Guerre nucléaire ou guerre jusqu’en 2023 ? Les inquiétudes montent

Publié par Camille Lepeintre le 15 Avr 2022 à 18:10
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Nous sommes actuellement au 50e jour de la Guerre en Ukraine et le conflit ne semble toujours pas prendre fin. Si nous apprenions récemment que deux jeunes filles ukrainiennes avaient été violées à mort par des soldats russes, les Américains et les Européens craignent surtout la menace nucléaire ou une guerre interminable.

La CIA inquiète face à une menace nucléaire

La Russie de Vladimir Poutine semble très inquiète depuis que les Ukrainiens ont réussi à faire couler le croiseur Moskva (navire amiral russe), en Mer noire. Le chef de la CIA (Central Intelligence Agency), William Burns, a révélé ses profondes inquiétudes au Parisien, ce jeudi 14 avril : « Vu qu’il est possible que le président Poutine et les dirigeants russes sombrent dans le désespoir, compte tenu des revers qu’ils ont subis jusqu’ici d’un point de vue militaire, aucun de nous ne peut prendre à la légère la menace que représente le recours potentiel à des armes nucléaires tactiques ou des armes nucléaires de faible puissance » , a-t-il déclaré.

Les vidéos du jour à ne pas manquer
William Burns CIA

Si ses propos semblent annoncer le pire, il reste tout de même rassurant : « Mais nous n’avons pas vraiment constaté de signes concrets comme des déploiements ou des mesures militaires qui pourraient aggraver nos inquiétudes » .

Vers une guerre jusqu’en 2023 ?

Ce vendredi 15 avril, selon des responsables européens à CNN, le secrétaire d’État américain Antony Blinken aurait déclaré à ses alliés européens que le conflit pourrait se poursuivre jusqu’à la fin de l’année 2022.

Deux responsables européens ont alors déclaré après l’évaluation de Blinken que le conflit ne se « terminerait pas rapidement » . Deux autres ont évalué auprès de CNN que le conflit dans l’Est du pays pourrait durer encore « 4 à 6 mois » .

0