Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Happy Birthday, Mr President

Publié par Anissa Duport-Levanti le 06 Mai 2013 à 17:47
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Un an déjà que François Hollande a été élu à la tête de l’état français. Et tous s’empressent déjà de le jeter en pâture aux lions. Que de titres avilissants ont été publiés à son sujet ! 

La suite après cette publicité
239220650555 19423171942745

Il est  vrai que la vague d’espoir qu’avait soulevé le retour de la gauche au pouvoir a été largement déçue. Et les électeurs se sont sentis bafoués, trahis. Car finalement, on a l’impression que sa politique n’a de gauche que le nom. Lui qui durant sa campagne avait juré revenir aux principes keynésiens concernant la politique économique, et promis de se montrer intraitable avec l’Allemagne, semble avoir abandonné. L’austérité a gagné la France, le traité européen de Sarkozy a été voté sans une ligne de retouche, et bien peu de changements on été observés dans le monde de la finance. On ne peut pas donner tort à ceux qui l’accusent de mener une politique de droite, car il a été peu présent là où on l’attendait le plus : le social. Montbourg s’est montré inutile sur les dossiers de Florange, Good Year, Renault, PSA, Pétroplus, dont toutes les offres de reprise ont échoué. Malgré la volonté du ministre du redressement productif de nationaliser, le gouvernement ne s’y est pas résolu. Les contrats de génération ne fonctionnent pas. Le chômage atteint des records. Il a tout de même respecté certains de ses engagements, notamment le mariage pour tous sur lequel il tient bon malgré les réflexes réactionnaires. Pour plus de détails, allez voir ce résumé des 60 promesses tenues, ou pas.

La suite après cette vidéo

Certes, le bilan n’est pas brillant, mais n’oublions pas qu’il a été élu pour 5ans, attendons donc la fin du quinquennat pour faire une critique de son mandat. Après tout, il faut plus d’un an pour redresser un pays, et Hollande peut se reprendre et appliquer la politique pour laquelle il a été élu. On espère.

Quant aux critiques acerbes qui le raillent sur son manque de charisme et son impossibilité à acquérir une carrure d’homme d’état, posons-nous une seule question : Qu’est-ce qui prime vraiment, la compétence ou l’image ? Incontestablement la compétence, et cela, Hollande est loin d’en être dépourvu.

La suite après cette publicité

1 an, la réaction de l’Élysée :

https://www.youtube.com/watch?v=HOTE9Gbmd4E

Et une petite dose d’humour !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.