Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Harcèlement sexuel : une étudiante porte plainte contre son professeur !

Publié par Jessy le 01 Nov 2019 à 21:29

Âgé de 52 ans, un professeur harcelait sexuellement une de ses étudiantes de terminale, l’interrogeant sur sa sexualité et ses pratiques sexuelles. Une plainte a été déposée en mars dernier.

>> À lire aussi : La terrible histoire de Tallia, rouée de coups dans son collège de l’Oise ! 

Une élève de terminale victime de harcèlement sexuel de la part de son professeur

Alors qu’une étudiante en terminale préparait son année du bac au lycée de Sartrouville dans les Yvelines, cette dernière a été victime de harcèlement sexuel de la part de son professeur d’économie et gestion, âgé de 52 ans. À travers des conversations téléphoniques, ce dernier la questionnait sur sa sexualité, et évoquait notamment la masturbation et l’orgasme, comme le révèle 20Minutes. Au départ, cette dernière a décidé de ne pas en parler, avant de porter plainte contre son professeur en mars dernier, jugeant son comportement inapproprié. Le professeur a dû répondre de ses actes, notamment lorsqu’il faisait sortir ses étudiantes de classe pour leur parler individuellement.

>> À lire aussi : Toulouse : trois collégiens âgés de 14 à 16 ans mis en examen pour « viols en réunion »

L’homme reconnaît les faits, il écope de 18 mois de prison avec sursis

L’enseignant, décrit comme « très tactile » avec ses étudiantes, a du s’exprimer devant le juge. L’élève qui a déposé plainte a notamment raconté qu’il lui avait avoué ses sentiments, et a fourni des enregistrements de leurs conversations téléphoniques, comme le rapporte 20Minutes. « Je suis conscient que j’ai dépassé la ligne rouge » , avoue le professeur face au juge. De son côté, le procureur Julien Eyraud a jugé ce comportement « inadapté » en ajoutant : « c’est un délit puni de trois ans d’emprisonnement » . « Quand un élève va à l’école pour avoir son bac, ce n’est pas pour que son professeur, lors de conversations téléphoniques, lui parle de vagin ou autre chose » a défendu l’avocate de l’étudiante.

L’homme de 52 ans a été licencié en juillet dernier de l’établissement, et écope de 18 mois de prison avec sursis.

>> À lire aussi : Toute sa vie elle a été harcelée à cause de ses dents…Mais regardez à quoi elle ressemble aujourd’hui !