Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Ce que ces femmes lesbiennes ont subi dans la rue est atroce et honteux !

Publié par Mélaine le 07 Sep 2018 à 9:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Publicité

Homophobie : à Lille, dimanche dernier, plusieurs couples homosexuels ont été aspergés de peinture noire et d’eau de Javel. Un couple de femmes témoigne.

 

Publicité

Un acte homophobe

Elle s’appelle Aurélie Merlo et affirme avoir été victime d’une agression homophobe ce dimanche 2 septembre lors de la braderie de Lille. Dans un message publié sur Twitter,  elle publie les photos des éclaboussures de Javel, accompagnées de ce texte :

 

« Braderie de Lille, aspergées de Javel et de peinture noire. On est un couple de filles et c’est arrivé à d’autres couples gays. Aujourd’hui c’est de la Javel, demain c’est … ? ».

Publicité

 

D’autres témoignages confirment l’homophobie à la braderie de Lille

Ce témoignage n’est, malheureusement, pas le seul. De nombreux autres viennent corroborer les faits.

Publicité

 

« J’y ai eu droit aussi avec ma copine, on ne l’a pas su de suite … Moi j’ai eu de la Javel sur mon tee-shirt et un peu sur le pantalon et ma copine, on a ruiné son jean avec de la peinture rouge et jaune. »

 

Publicité

« A la braderie de Lille, ma copine et moi on vient de se prendre de la Javel mélangée à de la peinture … Tout ça parce qu’on est lesbiennes. »

 

« Nous sommes irritées dû à la Javel, nos affaires étant bonnes à jeter à la poubelle. On a surtout eu de la chance de ne pas la prendre dans les yeux, sachant que moi-même j’en ai reçu sur le crâne ».

Publicité

 

L’homophobie à la braderie de Lille serait-elle une nouvelle coutume ?

C’est incroyable, mais c’est pourtant ce que laisse entendre Terrence Katchadourian, de l’association Stop Homophobie. Il explique que ces cas sont loin d’être isolés et que chaque année, il reçoit de plus en plus de signalements d’agressions homophobes lors de cet événement annuel. Bien sûr, il ne faut pas se taire. Porter plainte reste la meilleure des solutions, même contre X.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Abonnez vous à la Newsletter TDN