Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

EDF taquine Gims après la polémique des pyramides

Publié par Elodie GD le 21 Avr 2023 à 9:34
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le discours de Gims sur l’électricité au temps des pharaons le suivra encore longtemps. Profitant du buzz, EDF a imaginé une pub qui reprend la polémique et taquine gentiment l’artiste.

La suite après cette publicité

>> A lire aussi : Gims remixe le générique du JT de TF1 : il fait un tabac !

De l’électricité dans les pyramides ?

À la mi-avril, Gims a surpris les internautes en livrant sa propre version de l’Histoire. Une version selon laquelle les Égyptiens avaient déjà accès à l’électricité il y a 2 000 ans. La raison ? Le système ingénieux des pyramides leur a permis d’avoir l’électricité bien avant le reste du monde.

La suite après cette vidéo
La suite après cette publicité

Ces propos, qu’il a tenus lors d’une interview postée sur YouTube, lui ont valu beaucoup de moqueries. Des moqueries venant des internautes, mais aussi des médias, qui s’en sont donné à cœur joie durant plusieurs jours.

>> A lire aussi : Gims : sa fille lui a ruiné sa voiture de luxe… il dévoile les dégâts

La suite après cette publicité

EDF surfe sur le buzz de Gims

Quelque temps après les propos polémiques, c’est au tour d’EDF de faire une petite boutade à Gims. Ainsi, dans la presse, le fournisseur d’électricité a publié une pub qui a eu son petit effet sur les réseaux sociaux.

Sur cette pub, on peut lire : « Fournisseur officiel des pharaons depuis -2000 avant J-C. » . Et le distributeur a ajouté : « Non monsieur Gims, quand même pas. Mais on est certain que l’électricité avait existé au temps des Pharaons, ils nous auraient sans doute choisi » .

La suite après cette publicité

Pour l’heure, l’artiste n’a pas réagi aux piques d’EDF. Cependant, le 13 avril dernier, il avait profité de la controverse en insérant, dans l’outro de son titre Hernan Cortes, des propos tenus par les journalistes peu de temps après ses déclarations. On peut par exemple entendre : « Gims qui, il faut bien l’dire, a plus ou moins dérapé » ou encofre d’autres citations.

>> A lire aussi : Gims et Dadju « Ambassadeurs de la Rumba Congolaise » ? Les internautes s’insurgent

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.