Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

« Les Égyptiens avaient l’électricité » : Gims fait polémique en réécrivant l’Histoire

Publié par Elodie GD le 12 Avr 2023 à 18:08
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les Égyptiens avaient l’électricité. C’est en tout cas ce qu’affirme Gims dans un entretien accordé à OuiHustle en mars dernier.

La suite après cette publicité

Toujours dans la même interview, l’artiste a laissé sous-entendre l’existence d’une sorte de complot orchestré par les historiens.

>> A lire aussi : Gims : sa fille lui a ruiné sa voiture de luxe… il dévoile les dégâts

Gims livre sa version des faits

La suite après cette publicité

Ses propos ont déclenché de vives polémiques. Pour cause, lors de l’interview avec OuiHustle, Gims, interrogé sur ses engagements sur le continent africain, a livré sa propre version de l’Histoire.

« Les pyramides qu’on voit, au sommet y’a de l’or. L’or, c’est le meilleur conducteur pour l’électricité… C’étaient des foutues antennes ! Les gens avaient de l’électricité. Les Égyptiens, la science qu’ils avaient, ça dépasse l’entendement » , a affirmé le chanteur.

La suite après cette vidéo

Poursuivant sur sa lancée, celui qui se dit passionné d’histoire a également révélé sa version de l’histoire de l’Europe. « L’Afrique a peuplé l’Europe avant les Européens. On les appelait les Afropéens. Ils ont été décimés par les ‘vrais européens’ qui venaient d’Asie » , a-t-il assuré.

La suite après cette publicité
Gims tient des propos polémiques

« 50 000 ans avant les Européens, la notion de chevalerie, on l’avait déjà. On veut nous faire croire que notre histoire a commencé sur un négrier en train de ramer en sueur. Non » , a martelé le frère de Dadju.

>> A lire aussi : Gims remixe le générique du JT de TF1 : il fait un tabac !

La suite après cette publicité

« Et dire qu’il est ambassadeur »

Avec ces déclarations, l’objectif de Gims est clair : ne plus réduire l’histoire du continent africain à l’esclavage.

Sur les réseaux sociaux, ses propos sont accueillis avec force de moqueries. Notamment de la part de son rival Booba, qui l’a ouvertement raillé sur Twitter.

La suite après cette publicité

« Ils ont été décimés par les vrais Européens qui venaient d’Asie ! C’est le Wakandaaaaaaaa !!!!! Le chevalier nwar. Lancelot de Château rouge. Et dire qu’il est ambassadeur », a posté le rappeur qui livre une guerre acharnée contre les « influvoleurs ».

La suite après cette publicité

Plus sérieux, le chroniqueur Tristan Mendès France a tiré la sonnette d’alarme. « Gims : 3 millions d’abonnés sur Twitter, 11 millions sur FB, 11 millions sur YT. Surtout des jeunes qui le prennent pour modèle et qui vont entendre ça (Courage aux profs d’Histoire du collège et du lycée) » , a-t-il déploré.

>> A lire aussi : Gims fait une énorme folie en pleine rue !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.