Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

TPMP : Jacques Cardoze dévoile des extraits exclusifs de son enquête sur France Télévisions

Publié par FJ le 02 Fév 2024 à 13:02

Ce jeudi 1ᵉʳ février 2024, Cyril Hanouna présentait un nouveau numéro de Touche pas à mon poste. Dans ce dernier, Jacques Cardoze était bien entendu présent autour de la table.

L’occasion pour l’ancien journaliste de Complément d’enquête de dévoiler une partie de l’enquête à charge visant l’émission de France 2 intitulée Enquête de complément.

jacques cardoze complement enquete tpmp
© Capture d’écran TPMP

>>> À lire aussi : « Tu me pièges » : Magali Berdah exige le retrait d’une séquence dans Complément d’enquête (vidéo)

Cyril Hanouna en colère contre France 2

La guerre a commencé il y a une année maintenant. Complément d’enquête, l’émission d’investigation de France 2, annonçait qu’elle allait consacrer une de ses émissions à Cyril Hanouna, animateur aujourd’hui emblématique de Touche pas à mon poste.

Elle a donc été diffusée en novembre 2023 et celle-ci n’a pas du tout plu au principal intéressé. Il n’a cessé de démonter l’émission en plateau, allant même jusqu’à mener sa propre enquête, Enquête de complément. Bien qu’elle tarde à être diffusée sur C8 alors qu’elle est terminée, Jacques Cardoze a dévoilé quelques extraits sur TPMP ce jeudi 1ᵉʳ février 2024.

>>> À lire aussi : Cyril Hanouna prêt à dévoiler les coulisses de TPMP dans Complément d’enquête ? (vidéo)

Les premiers extraits dévoilés

Dans l’un d’entre eux, il explique notamment que France Télévisions ne respecte pas « son pouvoir de neutralité ». « Ils n’ont pas hésité à faire des appels au don pour le comité Adama Traoré ». Mais ce n’est pas tout. Jacques Cardoze dévoile ensuite le procès-verbal de François Hollande après la nomination de Delphine Ernotte à la tête de France Télévisions.

Alors que dans un discours, il avait fait savoir qu’il n’imposerait jamais à une chaîne de choisir son directeur, or, Jean-Jacques Cordival, Président de la Fédération CGC des Médias dévoile le contraire. « J’ai reçu un coup de téléphone de François Hollande qui m’a demandé d’éviter de nommer Marie-Christine Saragosse et Emmanuel Hoog ».

>>> À lire aussi : Complément d’enquête : La « taupe » qui a balancé sur les dessous de TPMP révèle son identité au grand jour

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.