Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Gims : après ses propos étranges sur les pyramides, il répond à la polémique

Publié par Léa Lecuyer le 14 Avr 2023 à 12:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Après avoir tenu un discours ahurissant expliquant que les pyramides avaient une fonction d’antennes électriques au temps de l’Égypte antique, Maître Gims a suscité de vives réactions. Face au scandale qui le poursuit, le chanteur est sorti du silence.

La suite après cette publicité

À lire aussi : « J’ai besoin de te casser ta mère » : le rappeur Maes propose un combat « sans règles » à Booba

Des théories controversées

Hypothèses sur le mode de vie des Égyptiens durant la période des pharaons ou encore Africains ayant « peuplé l’Europe avant les Européens », le chef de Sexion d’assaut n’a pas hésité à refaire l’histoire lors d’une récente interview avec OuiHustle. Des paroles qui ont d’ailleurs étaient assez moquées sur les réseaux sociaux et reprises dans les médias.

La suite après cette publicité
La suite aprés cette video

Effectivement, Maître Gims est accusé d’avoir révélé des théories du complot trouvant leurs sources parmi celles de Kemi Seba. Militant panafricaniste franco-béninois, ce dernier est déjà passé devant les tribunaux à de multiples reprises à cause de propos antisémites.

L’interprète de « Bella » avait alors affirmé qu’à « l’époque de l’empire Koush, il y avait l’électricité, les pyramides qu’on voit, au sommet il y a de l’or ! L’or est le meilleur conducteur pour l’électricité. C’étaient des foutues antennes, les gens avaient l’électricité ».

À lire aussi : Cet artiste fait scandale avec… son vernis à ongles noir !

La suite après cette publicité
Gims : Après ses propos étranges sur les pyramides, il prend la parole
Instagram – @gims

Maître Gims répond à la polémique

Mais un tel buzz ne serait-il pas fait en toute conscience ? En effet, le chanteur a choisi de briser le silence, ce jeudi 13 avril, avec la sortie d’un nouveau morceau intitulé « Hernan Cortes ». Coup du sort ou non, la pochette du single est notamment illustrée par trois pyramides égyptiennes accompagnées, comme l’on peut l’imaginer, d’une antenne et des armoires électriques.

La suite après cette publicité
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par G I M S (@gims)

À la fin de la chanson, Maître Gims en a d’ailleurs profité pour y glisser, au dernier moment, certaines critiques des médias en réaction à l’affaire, mais pas seulement. Le chanteur a souhaité introduire des punchlines pour répondre à ce que les journalistes appellent un « dérapage complotiste ».

La suite après cette publicité

« Je dis plus rien, vous aimez trop sortir mes mots de leur contexte (…) La vérité, tout le monde a son propre discours (…) On court tous à l’opposé malgré les signes avant-coureurs », peut-on entendre alors.

À lire aussi : « Là, c’est confirmé » : Booba dit ce qu’il pense du nouvel album d’Aya Nakamura, c’est inattendu

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.