Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

L’Humanité bientôt auto-détruite ? Le rapport inquiétant de l’ONU

Publié par Hugo Plassot-Moizan le 01 Mai 2022 à 13:31
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Après les nombreux rapports alarmants du Giec sur la situation climatique de notre planète. Les Nations Unies ont publié un rapport également très critique sur l’état de notre planète. Un rapport qui est publié tous les deux ans. Il est utilisé pour dresser un état des lieux et guider l’Humanité vers un avenir plus serein et plus sûr. Malheureusement, il n’y a pas grand-chose de positif.

crise du climat onu

Une situation catastrophique

Tous les deux ans, le bureau des Nations Unies pour la réduction des risques de catastrophes (UNDRR) publie un rapport. Ce rapport dresse un état des lieux de l’état de notre planète. Malheureusement et sans surprise, les conclusions du nouveau rapport sont accablantes. Selon les prédictions, le nombre de catastrophes, souvent liées au changement climatique, ne fera qu’augmenter au fil des années A tel point  que 1,5 événement majeur se produira chaque jour d’ici 2030.

Les vidéos du jour à ne pas manquer

« Le monde doit faire davantage pour intégrer le risque de catastrophe dans notre façon de vivre, de construire et d’investir, ce qui engage l’Humanité dans une spirale d’autodestruction » . Au centre de ces préoccupations, ce sont bien évidemment les activités humaines qui conduisent à un nombre croissant de catastrophes dans le monde. Selon les prévisions, nous atteindrons les 560 catastrophes par an d’ici 2030.

 

 Une « spirale d’autodestruction »  pour l’Humanité selon l’ONU

Concernant les populations, ce sont les personnes les plus pauvres qui souffrent le plus de la situation. En revanche, le rapport souligne quelques points positifs. La mise en œuvre de stratégies visant à réduire les risques de catastrophes avait permis de réduire le nombre de personnes touchées et tuées par des catastrophes au cours de la dernière décennie. Mais ces effets ont été de courte durée : ils n’ont pas pu empêcher l’augmentation de l’étendue et de l’intensité des catastrophes.

Les pertes économiques directes annuelles moyennes dues aux catastrophes ont plus que doublé au cours des trois dernières décennies. De 70 milliards de dollars dans les années 1990 à un peu plus de 170 milliards de dollars dans les années 2010. La zone la plus touchée est la région Asie Pacifique, qui voit son économie régulièrement chamboulée par ces catastrophes.

0